Le Nord-Mali « constitue la source » du terrorisme en Afrique de l’Ouest, selon Issoufou Mahamadou

[GARD align= »center »]

Mahamadou Issoufou

Le président du Niger Mahamadou Issoufou | AFP

Le Nord-Mali, théâtre d’attaques djihadistes, « constitue la source » du terrorisme en Afrique de l’Ouest, a dit jeudi à Abidjan le président du Niger, Issoufou Mahamadou, à l’issue d’un entretien avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

« C’est le Mali qui constitue la source du mal », selon Issoufou Mahamadou, pour qui les attaques terroristes survenues à Ouagadougou et sur les plages de Grand-Bassam (43 Km au sud-est d’Abidjan)  « sont venues » du nord malien.  

Cette menace sécuritaire régionale sera permanente « tant qu’on n’aura pas liquidé les organisations terroristes qui occupent le Nord du Mali », a-t-il estimé, préconisant « la mise en place d’une force mixte » pour lutter contre le djihadisme.

Cinq Casques bleus de la mission de l’ONU ont été tués mercredi aux environs de 17H GMT (heure locale) et trois autres soldats grièvement blessés lors d’une embuscade au nord d’Aguelhok, dans la région de Kidal (nord Mali).  

En partance pour Malabo, le président nigérien a fait une escale à l’aéroport d’Abidjan, où il a échangé avec le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, sur des questions de coopération, d’intégration et de sécurité.

Patrice ALLEGBE

© OEIL D’AFRIQUE

 [GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Afrique de l'OuestIssoufou Mahamadoumali

[fbcomments]

Related Articles

Sénégal: « Charlie Hebdo » et «Libération» interdits de diffusion et de distribution

Dakar a interdit mercredi la diffusion et la distribution dans le territoire national de l’hebdomadaire Charlie Hebdo et du quotidien

Mali: les partisans du chef putschiste Sanogo le désignent président de la transition

BAMAKO – Les partisans du capitaine malien Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d’Etat du 22 mars ayant renversé le

Refus du Tchad de transférer vers le Sénégal deux co-inculpés de Habré: Cela montre le dédain de Ndjamena, selon les avocats des victimes

[GARD align= »center »] Le collectif des avocats des victimes de Hissène Habré ont déploré, lundi 20 octobre 2014,  le manque de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*