Nouvelle Constitution ivoirienne : Ouattara propose « l’élection du président au suffrage universel pour 5 ans renouvelable une fois »

[GARD align= »center »]

Alassane Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara|DR

Le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara propose, dans la nouvelle Constitution devant être soumise à référendum, « l’élection du président (de la République) au suffrage universel pour cinq ans renouvelable une fois », a rapporté vendredi le mythique site Internet Abidjan.net

Jusque-là, tout chef d’Etat élu en Côte d’Ivoire pouvait se représenter plusieurs fois comme candidat à l’élection présidentielle.

Cette nouvelle Constitution consacre également « la surpression de la peine de mort » et « l’école obligatoire ».

Affi Nguessan, le chef du parti de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo avait exprimé son accord pour cette révision constitutionnelle mais souhaité que le processus soit « transparent » et « démocratique ».

L’article 35 de la Constitution est un point majeur des attentes des Ivoiriens. Il stipule que le candidat à l’élection présidentielle devrait être Ivoirien de père et de mère, eux-mêmes Ivoiriens.

Cette condition avait constitué l’argument de la Cour constitutionnelle qui a rejeté la candidature de Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2000, parce que soupçonné d’être Burkinabé.

Francis wodié, professeur constitutionnaliste, qui donnait une conférence jeudi sur le thème «les enjeux de la révision constitutionnelle et de l’établissement d’une Constitution», a été empêché par des individus munis de « machettes », selon des médias locaux.

Dans le cadre du processus d’élaboration d’une nouvelle Constitution, le président Alassane Ouattara, a procédé́ le mardi 31 mai 2016, à la mise en place d’un Comité d’experts composé de dix membres et présidé par le professeur agrégé de Droit Public et de Science Politique Boniface Ouraga Obou.

Erick de Baru

Abidjan – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »] 


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireouattara

[fbcomments]

Related Articles

Côte d’Ivoire: les avocats de Blé Goudé demandent d’avoir accès à leur client

Les avocats de Charles Blé Goudé, proche de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, inculpé de « crimes de guerre » pour son implication

Gambie: Le président Yahya Jammeh décrète l’interdiction de l’excision

[GARD align= »center »] Le président gambien, Yahya Jammeh, a annoncé lundi soir que l’excision était désormais interdite dans le pays. Une

En Afrique de l’Ouest, l’instabilité politique favorise le trafic de drogue

L’instabilité politique en Afrique de l’Ouest a favorisé le trafic de drogue dans une région devenue au fil des années

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*