OMC : l’Afrique appelle à la fin des obstacles dans le commerce mondial

Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de l`Union africaine (UA)

Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de l`Union africaine (UA)|DR

La conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) est prévue du 15 au 18 décembre prochain à Nairobi. A l’occasion, la présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA) Nkosazana Dlamini Zuma, a déclaré jeudi dans une interview accordée à Xinhua à Pretoria, que les pays africains seraient satisfaits si un accord était conclu pour éliminer les obstacles au mondial Commerce.

«Nous avons le programme inachevé des pourparlers de l’OMC à Bali. Nous voulons parvenir à un accord sur la facilitation du commerce et l’élimination des obstacles qui entravent le commerce», a déclaré Dlamini-Zuma.

Au cours de la réunion, les ministres du commerce et des affaires étrangères vont réfléchir sur les efforts à faire pour alléger les barrières commerciales en vue de progresser vers un accord contraignant.

Dans ce sens, la Chine a promis qu’elle aiderait les pays africains à bénéficier de la nouvelle coopération financière en utilisant le yuan RMB pour promouvoir le commerce entre les deux parties.

La Chine a également promis qu’elle aiderait l’Afrique à améliorer la capacité industrielle par la construction de zones industrielles qui aideraient à faire de l’Afrique une nouvelle puissance économique.

«Nous voulons parvenir à un accord sur la facilitation des échanges », a déclaré le vice-président de la Commission de l’UA, Erastus Mwencha, à Pretoria, en Afrique du Sud, à la veille du sommet du Forum sur la coopération sino-africaine prévu vendredi et samedi à Johannesburg.

Sans la mise en œuvre de l’accord de facilitation du commerce de 2013 de l’OMC, les experts craignent que les progrès dans la mise en œuvre des résultats des négociations de Bali, pour surmonter les obstacles au commerce soient perdus.

La semaine dernière, une équipe de diplomates nommés par le Directeur général de l’OMC Roberto Azevedo, a présenté un projet de déclaration à tous les membres afin de les aider à développer une déclaration ministérielle à la réunion de Nairobi, après une impasse de 10 ans sur les négociations commerciales mondiales.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
afriqueomc

[fbcomments]

Related Articles

Centrafrique: Hollande appelle l'ONU et l'UA à agir

Le président François Hollande a appelé mardi l'ONU et l'Union africaine à se saisir de la situation en Centrafrique, pays,

RDC: l’armée repousse une attaque contre la prison de Lubumbashi

L’armée congolaise a repoussé une attaque contre la prison de Lubumbashi, la capitale du Katanga (sud de la République démocratique

Le sommet USA-Afrique s’ouvre sur un appel au respect de l’alternance politique

[GARD align= »center »] Lutte contre la corruption, protection de la liberté de la presse mais surtout respect de l’alternance politique au

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*