[OPINION]: Femme congolaise l’humiliation continue

[OPINION]: Femme congolaise l’humiliation continue
Combattants violences

Copie d’écran, vidéo Youtube

Ils avaient dit « Touche pas à la femme congolaise ».

La femme congolaise est aujourd’hui sujet à des atrocités qui font de la RDC la capitale mondiale du viol. Le docteur congolais, Denis Mukwege, réparateur de ces nombreuses victimes a été proche d’être cette année noble de la paix.

Mais à quoi assiste t-on dans la galaxie « combattante »?

Tout le monde a vu cette vidéo. Tout le monde a un avis sur cette acte de violence sur la personne d’une FEMME CONGOLAISE qui aurait commis la faute de vouloir se rendre à une table ronde entre la diaspora et le pouvoir de Kinshasa à Bruxelles.

Qu’avons-nous dans cette vidéo?

L’ancien monsieur swedé swedé en interview aperçoit au loin une femme qui se dirige vers le bâtiment du fameux forum, décide d’écourter l’entretien et se lance à grand pas vers cette innocente. D’un ton menaçant, notre Boketshu national, l’homme qui ne peut aligner deux phrases sans les accompagnent d’insultes, a cru bon de se faire policier en exigeant de la femme en question de présenter ses papiers et de prouver ses affirmations.

Un deuxième homme non identifie a suivi la bêtise de Boketshu en lançant des injures et qualifiant la femme de « collabo ». Le caméraman sentant la bêtise proche leur dit de lui laisse le temps de présenter sa carte de presse comme prétendu. Mais Boketshu et son acolyte ne l’entendaient de cette oreille. Frustrés de ne pouvoir faire face aux autres intervenants lourdement protégés par la police belge. Ils passent à l’acte en bousculant à plusieurs reprises et voilement cette malheureuse. Ces voies de faits ont été perpétrés par des personnes qui prétendent à longueur de journée être les « défenseurs de la femme congolaise ».

24h après la publication de cette vidéo, on constate avec étonnement un silence anormal de la part des autres combattants férus d’internet comme si, quelques gaffes qu’ils fassent, les combattants étaient au dessus de toutes remontrances.

De cette violence, la police belge a régit par la violence en utilisant les matraques et autres fouets pour protéger la femme victime et corriger les agresseurs qui ne se sont pas gêner pour attaquer une femme sans défense.

De ces images, il est triste de constater que les objecteurs de la bonne conscience ne prêche pas par l’exemple.


Roger Musandji
Oeildafrique.com

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
combattantscongolaisefemme

Related Articles

Quel est le pays le mieux administré?

« En Libye, 7.5% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté contre 14,3 % aux USA et 13,8%

Polémique Sagnol: Quand Willy fait du Sarko !

 [GARD align= »center »] La déclaration de l’entraîneur agite la toile et fait le tour du monde. Le choc suscité par les

Mali : le chef d’Aqmi appelle à imposer la charia « graduellement » dans le nord

Le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelmalek Droukdel, alias Abou Moussaab Abdelouadoud, donne une série de conseils à ses

12c ommentaires

Espace commentaire
  1. larsson
    larsson 29 octobre, 2013, 10:45

    cher monsieur,
    cessons d’être hypocrite comme les européens! Ces combattants(s’ils sont sncères) sont des Héros!Ils défient le gouverment congolais,Et vous savez bien ce que fait le gouvernement. Il y a plus de 10 millions de morts et ils ne font rien pour les protéger.

    Désolé pour la femme brusquée, mais elle se trouvait au mauvais endroit.

    Répondre à ce commentaire
  2. Dorise
    Dorise 29 octobre, 2013, 19:38

    Mr Larsson,
    Votre commentaire est honteux et pitoyable. Cela reflète vraiment la mauvaise éducation des hommes congolais je veux dire par là, des kinois. Ici, c’est la Belgique et non Kinshasa pour se comporter comme un singe, restez chez vous à Kinshasa au lieu de toujours faire la honte aux noirs par vos comportements de sous-développés. Restez à Kinshasa si vous n’arrivez pas à vous civiliser. Ce gars est qui pour se permettre de demander des comptes à cette dame? Il se croit où? Elle se trouvait au mauvais endroit? C’est une blague où quoi? C’est tous ce que vous avez trouvé comme excuse pour justifier cet acte primitif? Non mais ça ne va vraiment pas? Le problème de cette femme est qu’elle s’et retrouvé face à des gens pas éduqué. Voilà ce qu’il se passe lorsque le belge donne des papiers à n’importe qui. Pitié, j’espère que cette dame à déposé plainte surtout avec une vidéo comme preuve, moi je serais clairement sans pitié, et si je devais même allez plus loin que de régler ça avec la police, je n’hésiterais pas…

    Répondre à ce commentaire
  3. larsson
    larsson 31 octobre, 2013, 12:36

    Roger!
    Il y a un des mes messages qui a disparu.Toutefois, tu connais le contenu. Et voilà la réaction des intellos je cite »DORISE »:
    1.la mauvaise éducation des hommes congolais;
    2.Ici, c’est la Belgique,et non Kinshasa pour se comporter comme un singe(singe!!!)
    3.restez chez vous à Kinshasa au lieu de toujours faire la honte aux noirs par vos comportements de sous-développés.
    4.C’est tous ce que vous avez trouvé comme excuse pour justifier cet acte primitif?
    5.Le problème de cette femme est qu’elle s’et retrouvé face à des gens pas éduqué?

    Que d’injures dans son message (on dirait colonisateur) et dire qu’on n’est pas éduqué. Ah,nos intellos aux cerveaux lavés.Bo Teka Mboka!!!

    Les boketshu et autres n ont plus confiance en vous!

    suivez ces images:http://www.dailymotion.com/video/x16mg2x

    Répondre à ce commentaire
    • Dorise
      Dorise 1 novembre, 2013, 05:01

      Hors sujet!!!! Qu’est- ce que cette vidéo a à voir avec ces voyous qui ont gratuitement agressés une femme qui ne les connait même pas? Si la police n’avait pas été là, comment aurait terminée cette dame? Je regrette juste que la police ne les ait pas corrigé comme il se devait, elle a été trop mou. Où est-ce que le Congo se retrouverait avec des SINGES pareil au pouvoir? Déjà qu’actuellement ce n’est pas jolie-jolie!! Ils se battent pour la libération du Congo? Quoi, en agressant gratuitement des gens dans la rue qu’ils ne connaissent ni d’Adam ni d’Ève et qu’ils traitent à tout bout de champ de collabo? Ça rapporte quoi au combat du Congo d’emmerder n’importe qui dans la rue? Ça rapporte quoi???? Et puis injure? Injure de quoi? Où est le mensonge dans ce que j’ai écris? Même les congolais du Congo savent très bien que les hommes Kinois ne sont généralement pas éduqués (pauvres kinoises), ce n’est pas la peine d’inclure toute la RDC alors que j’ai bien cité les Kinois (en particulier de la cité d’ailleurs). Oui, ici c’est la Belgique et non Kinshasa, c’est un pays civilisé, donc quant on ne s’adapte pas, on se casse et on n’emmerde pas les autres. Si ce n’est pas un acte primitif, expliquez-moi ce que c’est… Oui, un homme éduqué ne se permet pas de mettre la main sur une femme qui n’est pas la sienne et ce, même si ce n’est pas avec l’intention de l’agresser. Ça ne se fait pas, c’est l’abécédaire d’une bonne éducation, c’est universelle, donc oui, ils sont mal éduqués. C’est incroyable de constater que de telles vérités vous choque mais que le comportement de ces types envers cette dame est justifiable à vos yeux alors que cela n’a pas lieu d’être, c’est honteux…
      Ce ne sont pas des injures mais des vérités, l’injure c’est lorsqu’on ne dit pas la vérités mais que l’on veut juste offenser. Ce que ces singes ont fait n’a rien à voir avec la libération du Congo. Je comprends mieux à présent pourquoi il n’y a pratiquement plus d’intellectuels dans ces mouvements, ce n’est pas leur place d’allez se retrouver avec des gens pareil qui font n’importe quoi au nom du Congo. Pauvre Congo.
      Dans tous cela, je ne vois pas en quoi il faut être blanc (on dirait colonisateur) pour constater que ces gens ne sont pas éduqués. C’est un discours de complexé qui par manque d’argument vient inclure le blanc qui n’a pas sa place dans ce débat. C’est encore une tentative de déviation sans oublier que vous insultez votre propre communauté car cela insinue que le noir n’est pas capable de réfléchir de lui même pour faire un constat de sa communauté. Je pense également que les intellos n’en ont rien à foutre qu’un musicien n’ai pas confiance en eux, car cet bourrique ne leur rapporterait rien. Si vous voulez engager un vrai combat, commencer déjà par régler le compte de plusieurs combattants qui passent leur temps à être corrompus en dollars par leur gouvernement et qui ensuite continuent à crier au Congo libre. Il faut arrêter de se foutre de la gueule des gens et puis ensuite, d’emmerder n’importe qui. Et encore une fois, je réitère que voilà ce que c’est de donner les papiers à n’importe qui. Nous étions très respectés en Belgique à l’époque (étudiants-travailleurs ou né en Belgique), mais voilà, vers mi-90, il y a eu toute une masse de réfugiées venus droit des quartiers chauds de Kinshasa (généralement pas scolarisé) qui ont débarqués avec leurs sales manières et sans efforts de s’intégrer à la civilisation, et depuis, c’est une catastrophe pour toute la communauté noirs y compris les non congolais. Donc non, le noir n’a pas besoin du blanc pour dire ce qu’il pense de la non éducation d’une certaine branche de congolais qui ne cessent de nous tirer vers le bas. Voilà pourquoi, même dans les pays d’Afrique noirs, ces même personnes qui grillent la réputation des congolais, sont rejetés car en plus ne s’intègrent jamais…
      Mais la plus grande honte dans votre message, c’est de faire une abstraction complète de la victime, bravo….
      Pauvre Congo….

      Répondre à ce commentaire
      • Dorise
        Dorise 1 novembre, 2013, 05:13

        Et puis sans compter votre impolitesse à me tutoyer, finalement je suis une acculturée ou une intello, car dans un message vous dites l’un, dans le suivant vous dites l’autre. J’avoue que votre réponse n’a aucune importance pour moi mais qu’en réalité, je voulais juste vous signaler votre contradiction.

        Répondre à ce commentaire
        • larsson
          larsson 1 novembre, 2013, 10:53

          LES DEUX! et j’ajoute,T’as le même language qu’un marchand d’esclave. Réfléchis bien avant de répondre.(t’es comme Samuel L. jackson dans le film de Tarantino » django »).

          Tu le dis bien, ici c’est la belgique. T aimes ton pays d’adoption, et c’est juste, mais:

          1.Eux se battent pour le Congo.
          2.Ils veulent rentrer chez (ce qui n’est pas ton cas).
          3.Je reviens à la vidéos (accident kinshasa), comment rentrer dans un pays où même les morts ne sont par respecter?Sans oublier que l’auteur à simplement disparu.
          4.Imagine toi à l’Est comment c’est?
          5.Pour les combattants, pas de négociation avec des responsables d’un tel pays.

          Conclusion:
          -pour les combattants, femmes ou hommes, vous vendez le pays, on vous traite de Collabo
          -la maman brusquée, désolée pour elle, on l’a mise dans le même sac. On lui a demandé de rentrer chez elle.

          Et puis, mama Dorise, cesses de traiter les gens de singe.T as vu en france, comment la ministre de la justice a été comparée a un singe par une extrémiste de droite, ou notre maman ministre en Italie.

          Toi tu fais pareille.

          C’est simple, t’es une extrémiste!Plus dangereuse que Boketshu et autres.

          Répondre à ce commentaire
  4. Andy
    Andy 31 octobre, 2013, 17:00

    Sidérant ! En quoi ces Kuluna de Belgique, il n’y a pas mieux, diffèrent-ils des rebelles qui violent, vilentent femmes, jeunes filles et bébés au Congo / Zaïre ? S’ils se font appeler combattants, je préférerais de loin être collabo. Ils sont la honte non seulement du RDCongo et de l’Afrique, mais de tous les Noirs de par le monde.

    Répondre à ce commentaire
    • Andy Deluze
      Andy Deluze 31 octobre, 2013, 17:02

      Sidérant ! En quoi ces Kuluna de Belgique, il n’y a pas mieux, diffèrent-ils des rebelles qui violent, violentent femmes, jeunes filles et bébés au Congo / Zaïre ? S’ils se font appeler combattants, je préférerais de loin être collabo. Ils sont la honte non seulement du RDCongo et de l’Afrique, mais de tous les Noirs de par le monde.

      Répondre à ce commentaire
  5. larsson
    larsson 1 novembre, 2013, 11:20

    Roger!souffres que je porte une critique sur cette artice.

    Je sais que tu es un pro, et je suis un fidèle de l’émission « Droit de cité ». Mais cet article, n’est pas correcte. Car, il est vrai, le geste des combattants est un peu dur, mais sans aucune intention de faire du mal à la maman. Et tu le sais bien! Pourquoi donc la comparaison aux mamans violées au Congo?Et si elle allait vendre le pays?

    C’est le raisonnement des combattants opérationnels (tel que dans la vidéo ci-haut)

    Mais là les coups de fouets que les combattants ont reçus par les flics au lieu de les maîtrisés, acte que tu approuves apparemment.

    J’aimerai que fasse une emission ou une analyse sur ce sujet :qu’est ce qui poussent les combattants opérationnels à être parfois violents. On pourrait ainsi les aider, au lieu de les traiter de singes,voyous ou de mal éduqués.

    T’es un lider d’opinion, fais le please!

    Répondre à ce commentaire
  6. Dorise
    Dorise 2 novembre, 2013, 04:12

    Monsieur Larsson,
    Votre réponse n’est qu’un ramassis de bêtises. Déjà, il n’est pas possible d’être et acculturé et intello en même temps, c’est CONTRADICTOIRE, vous avez juste raté une occasion de vous taire. J’aurais dû dès lors que vous faites passer un Boketshu dernier pour quelqu’un d’intelligent, ne plus me donner la peine de vous répondre, mais bon…j’ai voulu vous laisser le bénéfice du doute, peine perdu. Encore une fois vous êtes hors sujet. Je ne comprends pas ce qui est difficile à comprendre dans mon message. Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le fait qu’on ne va pas faire n’importe quoi dans le pays d’autrui sous prétexte que dans le milieu d’où l’on vient, on n’y fait n’importe quoi!!!D’ailleurs, à Kinshasa, c’est chacun son milieu et une certaine catégorie de Kinois n’ont pas de temps à perdre à côtoyer une autre catégorie de Kinois pas très éduqués (même s’ils sont noirs comme eux… mais bon, vous avez certainement une réponse à cela… Mais oui, c’est parce qu’ils sont comme Samuel.L.Jackson dans Django, quelle remarque stupide…) Qu’est-ce que le langage esclavagiste à a voir la dedans? Quelle absurdité, quel complexe et quel moyen de défense pitoyable! Vous avez au contraire bien de la chance de vous être permis ces incivilités ici en Belgique. Comment croyez-vous que cela se serait passé pour les combattants avec la même attitude dans un pays d’Afrique noire? La plupart seraient probablement en prison jusqu’à présent, certains auraient probablement succombé à leurs blessures et d’autres auraient été foutu à la porte du pays comme des malpropres. Voulez-vous essayer de faire la même chose en Afrique du Sud? En Angola? Au Tchad ? Au Nigeria? Au Gabon? En Namibie? Vous croyez quoi? Qu’on vous laisseraient emmerder gratuitement les passants sous prétexte que vous êtes noirs???? Olaaaa…. mais il faut se réveiller là…Contrairement à ce que vous voudriez faire croire, la majorité des noirs n’acceptent pas (ou plus) la médiocrité, sauf ceux qui y baignent et s’y complaisent. « Eux se battent pour le Congo »? C’est pour cela qu’ils ont agressés une passante gratuitement? Pour le Congo? Mais ça ne va pas ou quoi? « Ils veulent rentrer chez eux »? C’est pour ça qu’ils ont agressés une passante gratuitement? Encore une fois, cette vidéo est hors sujet avec la discussion entamée ici. Qui ne sais pas qu’il y a un gros problème en RDC, qui ne sais pas qu’il y a une guerre et beaucoup de souffrance dans ce pays…Donc, C’est pour ça qu’ils avaient le droit d’agresser une passante gratuitement? Vous êtes hors sujet et me faites perdre mon temps. Alors comme « les « combattants » ne négocient pas avec un tel gouvernement », ils agressent une passante gratuitement? La maman qu’ils ont mit dans le même sac, ils la connaissent? Sur quel critère l’ont-ils mis dans le même sac? Réponse: sur celui de la bêtise et de la médiocrité, sur une incapacité à la réflexion car le cerveau ne peut pas suivre tout simplement.
    Pourquoi à chaque fois crier le mot démocratie alors que ces sauvages n’en connaissent ni la définition, ni l’attitude à y adopter???
    « On lui a demandé de rentrer chez elle »????????Mais?!!?? Attendez!!! Vous êtes quiiiiiii pour lui dire ce qu’elle a à faire? Bande de mal élevés. Vous êtes qui? Et de quel droit? Quel droit aviez-vous envers cette femme? AUCUN. Cela montre bien la difficulté de ces bandits à s’adapter à la civilisation. Vous agressez des inconnus gratuitement mais pourquoi n’avoir jamais régler le compte de certains « combattants » dont vous savez corrompus en dollars et dont vous faites mine de ne rien savoir? Quelle lâcheté.
    Et en ce qui concerne Mme Taubira ainsi que Mme Kyenge, apparemment je vais devoir vous réexpliquer les choses. L’injure, c’est utiliser des paroles blessantes et non véridiques dans le but unique d’offenser. C’est ce qu’il s’est produit pour les deux ministres. Elles ont été insultées pour la couleur de leur peau. Encore une fois, rien à voir avec le comportement de singe de ces « combattants », Dans leur cas, il ne s’agit pas d’une offense mais d’un fait. Je suis tout à fait d’accord avec ce qu’a dit ANDY plus haut  » Ils sont la honte non seulement du RDCongo et de l’Afrique, mais de tous les Noirs de par le monde. »
    Ce jour-là, ils étaient des kuluna et non des « combattants.
    Sur ce, je ne vais plus perdre mon temps à répondre, car il n’y a rien de constructive à cet échange, on ne peut pas avancer dans un débat lorsqu’il n’y a pas d’argument valable. C’est du n’importe quoi et ne perdrai plus de temps à revenir sur cette page afin de lire votre réponse qui n’aura à nouveau ni queue ni tête, je veux dire, à côté de la plaque.
    Bien à vous

    Répondre à ce commentaire
  7. larsson
    larsson 2 novembre, 2013, 20:59

    A Dorise
    Quels sont les conseils que tu donnerais à Boketshu et autres? Sans injures, please.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*