Ouattara à l’opposition: «Si ça continue, j’organise les élections»

Ouattara à l’opposition: «Si ça continue, j’organise les élections»

 [GARD align= »center »]

Le président de le Côte d'Ivoire Alassane Ouattara

Le président de le Côte d’Ivoire Alassane Ouattara

Intervenant en début de semaine dans le département de Iffou et à Daoukro où il effectue une visite officielle depuis le week-end, le président ivoirien  Alassane Ouattara a appelé le Front populaire ivoirien (FPI) et ses alliés à regagner la Commission électorale indépendante (CEI) mis en place pour organiser la présidentielle d’octobre 2015. Pour Alassane Ouattara, la politique de la chaise vide est un mauvais calcul.

C’est depuis le fief de son allié Henri Konan Bédié, l’ancien président ivoirien qu’Alassane Ouattara a mis en garde l’opposition ivoirienne sur son refus d’intégrer la nouvelle CEI. D’abord, le président ivoirien a indiqué qu’il n’était plus question de revenir sur la nomination de Youssouf Bakayoko à la tête de la CEI.

Si l’opposition du Front populaire ivoirien (FPI) et de l’Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire (AFD) conteste la reconduction de M. Bakayoko à la tête de la Commission électorale indépendante, le président Ouattara n’est pas dans la même logique et demande à l’opposition de tourner la page et d’aller de l’avant.

Pour Alassane Ouattara, le FPI et l’AFD ont le choix de revenir au sein de la CEI qui organisera la présidentielle de 2015, au nom de la transparence et de la pluralité. Mais avec ou sans l’opposition, le processus électoral se poursuivra, selon le président ivoirien.

« Après tout, les commissions électorales de ce type existent dans les pays en crise. Or la Côte d’Ivoire a dépassé ce stade. Si ça continue, je laisse de côté la Commission et je demande au ministère de l’Intérieur d’organiser les élections », a menacé Alassane Ouattara.

C’est dans ce contexte que Henri Konan Bédié vient de témoigner son soutien à Ouattara et demande aux militants et sympathisants de sa formation politique qui n’est autre que le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de faire confiance au président ivoirien en 2015.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireouattara

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Togo : Komi Sélom Klassou nommé Premier Ministre par Faure Gnassingbé

Deux semaines après la démission de Séléagodji Ahoomey-Zunu et de l’ensemble de son gouvernement suite à l’élection présidentielle du 25

Ebola: le Liberia peut à nouveau accueillir des matchs internationaux

Le Liberia, « libre de la transmission du virus Ebola » selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), peut à nouveau accueillir

Burkina Faso : Le Front républicain souhaite un référendum sur la Modification de la Constitution

[GARD align= »center »] On est encore loin de la fin de la crise politique au Burkina Faso née de la volonté

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*