Ouattara suspend l’augmentation des frais d’inscription dans les universités publiques ivoiriennes

Ouattara suspend l’augmentation des frais d’inscription dans les universités publiques ivoiriennes
Ouattara suspend l’augmentation des frais d’inscription

Le chef de l`Etat ivoirien, S.E.M. Alassane Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara a suspendu, mercredi lors d’un conseil de ministres, la décision de la conférence des présidents d’université relative à une augmentation de plus de 1600% des frais d’inscription dans les universités publiques du pays.

 »La mesure vient en contradiction avec certains textes puisque la mesure a besoin d’être validée par le comité de gestion des universités. Et la mesure a besoin d’être validée par le ministre en charge de l’enseignement supérieur. Le président prenant en compte également la situation actuelle de pauvreté de notre pays a demandé que la mesure soit suspendue’’, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné.

Toutefois, a encore expliqué M. Koné  »il (le chef de l’Etat) a annoncé la poursuite des réflexions sur la question jusqu’à une prise de décision finale qui prendra en compte la qualité de travail fournie par un certain nombre d’étudiants et une progression qui permettra d’étaler cette augmentation sur quelques années pour éviter que les choses soient faites brusquement’’.

 »L’augmentation pourra se faire sur deux ou trois ans’’ a-t-il conclu.

La conférence des présidents universités publiques de Côte d’Ivoire avait annoncé la semaine dernière l’augmentation des frais d’inscription dans lesdites universités qui passent de 6000 FCFA à 100 000 pour la première année.

Cette augmentation prévoit également 200.000 FCFA pour le master et 300.000 FCFA pour le doctorat.

C’est dans ce contexte que plus de 1 500 étudiants ont été exclus lundi par un arrêté ministériel pour avoir  »redoublé’’ plusieurs fois leurs années académiques.

La Côte d’Ivoire compte trois universités publiques : l’université de Cocody, d’Abobo-Adjamé et de celle de Bouaké.

 

Source : APA

 


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireFrais d'inscriptionuniversité

Related Articles

Ecoutes téléphoniques: un expert scientifique acoustique blanchit Guillaume Soro

[GARD align= »center »] L’affaire des écoutes téléphoniques entre le Burkina et la Côte d’Ivoire refait surface du côté de Paris. Cette

Côte d’Ivoire: la France perd 10% de parts de marché

[GARD align= »center »] Les parts des entreprises françaises en Côte d’Ivoire, en matière d’investissement, se sont établies à « 10% » contre « 20

La CPI avance sur la Côte d’Ivoire après sa déconvenue kényane

 [GARD align= »center »] Une semaine après l’abandon des poursuites contre le président kényan, la Cour pénale internationale a avancé dans la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*