Ouganda : Deux futurs challengers de Yoweri Museveni à la présidentielle arrêtés

Ouganda : Deux futurs challengers de Yoweri Museveni à la présidentielle arrêtés
Amama Mbabazi et Kizza Besigye

Les deux opposants politiques, Amama Mbabazi et Kizza Besigye, ont été arrêtés par la police ougandaise. © Alexander Zemlianichenko et Ronald Kabuubi/AP/SIPA

La police ougandaise a arrêté jeudi, deux futurs candidats à l’élection présidentielle dont l’ancien Premier ministre Amama Mbabazi, en disgrâce depuis quelques temps et qui a annoncé sa candidature pour la prochaine élection présidentielle. L’actuel président, Yoweri Museveni, au pouvoir depuis vingt-neuf ans est encore candidat à sa propre succession.

L’ancien Premier Ministre et ancien dirigeant du parti au pouvoir, Amama Mbabazi a été arrêté ce jeudi. L’homme qui a manifesté son intention de se présenter à l’élection présidentielle face à son ancien compagnon Yoweri Museveni, se rendait à un meeting pour rencontrer ses partisans à Mbale lorsqu’il a été arrêté par des éléments de la police.

Andrew Felix Kawesi, commandant des opérations de la police ougandaise a expliqué sur une chaine de télévision locale qu’il a été interpelé à Njeru (75 km de Kampala).

Il y a quelques semaines, le Directeur de la Police a interdit les manifestations prévues par l’ancien Premier Ministre dans le cadre de la campagne pour la présidentielle.

Pour les forces de l’ordre, les meetings du candidat déclaré ne devraient pas se tenir parce que le parti au pouvoir ne l’a pas désigné comme candidat à l’élection présidentielle de 2016. En effet, le Mouvement national de résistance, le parti de Yoweri Museveni n’a pas encore désigné de candidat mais un choix autre que celui du président actuel serait une superbe surprise. M. Museveni (70 ans) ayant déjà manifesté le désir de se représenter.

L’opposant Kizza Besigye est le second futur candidat arrêté ce jeudi. Depuis la dernière élection en 2011, Besigye est souvent arrêté au cours de manifestations contre le gouvernement. Il est souvent le principal challenger de Yoweri Museveni. Mais la persécution permanente ne lui laisse aucune chance de percer dans le pays.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
éléctionOugandapresidentielle

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Congo Brazzaville : Les avocats de Ntsourou dénoncent la procédure judicaire du dossier Mpila

[GARD align= »center »] Les avocats du colonel Marcel Ntsourou, arrêté le 16 décembre dernier après des combats à son domicile entre

Tchad: instauration d’une taxe sur les appels téléphoniques internationaux entrants

Les députés tchadiens ont adopté ce lundi un collectif au budget général de l’Etat qui prévoit une taxe de 50

Répression en RDC: le président de l’Assemblée reconnaît un « dérapage »

Le président de l’Assemblée nationale en République démocratique du Congo (RDC) a reconnu samedi sur Twitter un « dérapage » lorsque la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*