Ouganda : une manifestation en soutien-gorge contre des agressions sexuelles

Ouganda : une manifestation en soutien-gorge contre des agressions sexuelles

A Kampala, une douzaine de femmes ont manifesté chemise ouverte contre l'agression sexuelle d'une opposante par la police. | AFP/ISAAC KASAMANI

Six opposantes politiques ougandaises ont été brièvement détenues lundi 23 avril à Kampala, après avoir manifesté en soutien-gorge pour protester contre l’agression sexuelle d’une collègue par la police. Une douzaine de femmes ont manifesté pour exprimer leur colère contre le traitement policier réservé, la semaine dernière, à une importante responsable de l’opposition qu’un agent de police avait tenté d’attraper par les seins pour l’arrêter.

« Comment est-ce que vous vous sentiriez si on vous pressait les couilles ? »interrogeaient notamment, sur des pancartes, les manifestantes, dont certaines avaient retiré leur chemise en signe de protestation. « Nous avons voulu montrer que nous ne tolérerions pas ce comportement », a expliqué l’organisatrice de la manifestation, Barbara Allimadi. « Nous voulions demander à la police si elle est là pour faire son travail ou pour pincer les seins », a-t-elle ajouté, précisant que les six personnes arrêtées avaient été depuis libérées.

Vendredi, la télévision ougandaise avait diffusé des images montrant la police saisir par un sein l’une des responsables du Forum pour le changement démocratique, Ingrid Turinawe, pour la faire sortir de sa voiture et l’arrêter, lors d’une tentative de manifestation de l’opposition. Le chef du Forum pour le changement démocratique, Kizza Besigye, avait pris il y a un an la tête de manifestations d’opposition contre la vie chère. Il a depuis été lui-même régulièrement arrêté puis libéré au cours de manifestations.

Source: Le Monde.fr et AFP


Tags assigned to this article:
manifestationsoutien-gorgeuganda news

Related Articles

Martine Aubry ne sera pas au gouvernement

C’est de l’entourage de Jean-Marc Ayrault qu’est venue l’information, mercredi 16 mai, un peu avant 10 heures : « Martine Aubry n’entrera pas au

Mandela va bien après sa sortie de l’hôpital, selon son épouse

L’ex-président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé dix jours fin mars-début avril pour une pneumonie à l’âge de 94 ans, va bien,

Côte d’ivoire : Les noirs continuent a être manipuler et dominer

Abidjan sous les bombardements de la France et de l’ONUCI le 4 avril 2011 Les fables de la fontaine disait

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*