Ouverture de l’institut Confucius à l’Université Marien Ngouabi

Ouverture de l’institut Confucius à l’Université Marien Ngouabi

Ouverture de l'institut Confucius à l'Université Marien NgouabiBRAZZAVILLE – L’institut Confucius de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville vient d’être inauguré par le ministre congolais de l’Enseignement supérieur, Ange Antoine Abena, en présence de l’ambassadeur de Chine au Congo, Guan Jian.

Fruit de la coopération scientifique et universitaire entre le Congo et la Chine, l’institut Confucius de l’université Marien Ngouabi a pour mission de dispenser des cours de chinois, favoriser la connaissance de la culture chinoise, et renforcer les échanges éducatifs et culturels avec la Chine.

Cet institut sera géré par l’Université de Jinan en Chine, selon un accord de partenariat signé vendredi entre le recteur de l’Université Marien Ngouabi, Armand Moyikoua, et son homologue de l’université Jinan, Fan Yuejin.

Pour M. Moyikoua, l’ouverture de l’institut Confucius de Brazzaville témoigne manifestement de la volonté des deux pays d’intensifier la coopération scientifique et universitaire.

« Face à la globalisation du savoir qui caractérise aujourd’hui le monde, l’université Marien ngouabi se réjouit de compter parmi ses 11 établissements, une structure de la langue chinoise et de diffusion de la culture chinoise », a-t-il déclaré.

« L’institut Confucius désormais participera non seulement à la formation des apprenants d’une langue étrangère, mais aussi à celle de ressources humaines pour le développement de notre pays », a-t-il dit.

Les instituts Confucius sont des établissements culturels publics à but non lucratif et proposent des cours de langues, des séminaires sur la Chine ainsi que des activités culturelles, en partenariat avec des universités ou des collectivités publiques.

Xinhua

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
brazzavilleConfuciusinstitutouvertureuniversité

Related Articles

Lutte contre Boko Haram: Ouattara et Gnassingbé optent pour de «bonnes pratiques économiques»

Faure Gnassingbé a regagné Lomé lundi soir à la suite d’une visite d’amitié et de coopération effectuée à Abidjan sur

Congo-Brazzaville: Sassou N’guesso avertit et menace sur la révision de la Constitution

[GARD align= »center »] Au moment où le comité central du Parti congolais du travail (PCT), le parti au pouvoir, se prononce

Consultations nationales au Congo : « le MCDDI n’est pas pour le dialogue que préconise le PCT » dit Parfait Kolelas.

Le mouvement pour la démocratie et le développement intégral( MCDDI), l’union pour la république du Sénateur Benjamin Boukoulou , affiliés

1 commentaire

Espace commentaire
  1. TAHERUKA SHABAZZ
    TAHERUKA SHABAZZ 20 juin, 2012, 03:43

    Les Centres Confucius sont les chevaux de Troie qu’utilise la Chine pour son offensive culturelle, d’autres diraient pour son ‘ »impérialisme » culturel. C’est à travers ses centres que la Chine à l’instar de la Grande-Bretagne, des USA, de la France, etc. souhaite former des élites étrangères favorables à la domination, diplomatiquement on dit « coopération », de la Chine.
    Regardez avec attention celles et ceux qui fréquenteront ces centres et ne soyez pas étonnés de les voir soutenus, sponsorisés par la Chine pour prendre le pouvoir économiquement, politiquement ou culturellement en Afrique mais toujours dans le sens de la Chine. Ouvrons l’oeil.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*