Pape François aux évêques du Gabon: «Défendez les plus faibles contre les violences de toutes sortes»

Pape François aux évêques du Gabon: «Défendez les plus faibles contre les violences de toutes sortes»
Riccardo De Luca/AP Le pape lors de son audience générale hebdomadaire, le 4 mars 2015.|Riccardo De Luca/AP

Le pape lors de son audience générale hebdomadaire, le 4 mars 2015.|Riccardo De Luca/AP

Les évêques du Gabon effectuent depuis une semaine une visite ad limina au Vatican. Ils ont rencontré mardi dernier le pape François. La visite de la conférence épiscopale s’inscrit dans le cadre du pèlerinage que les évêques catholiques sont tenus d’effectuer sur le tombeau des apôtres à Rome tous les cinq ans.

Les évêques du Gabon ont fait part au souverain pontife des difficultés rencontrées dans la gestion de leurs diocèses et ont reçu des recommandations pour la bonne marche pastorale des fidèles qu’ils ont en charge. Le Pape François a recommandé de hausser le ton avant de leur rappeler le devoir chrétien qui est de défendre les plus faibles contre les violences de toutes sortes.

« N’hésitez pas à défendre la sacralité de la vie. L’Eglise doit se vivre comme (une )famille de Dieu. Cela doit se traduire notamment par un réel souci de s’immuniser contre le danger pernicieux des considérations tribales et ethniques discriminatoires qui sont la négation même de l’Évangile», a prescrit le souverain pontife.

Il a demandé aux prêtres catholiques à servir les fidèles dans leurs diversités d’origine et de situations, pour être plus crédibles en étant disponible pour tous, à équidistance.

Le pape François a fortement invité les évêques gabonais à apporter un soin particulier à la formation des futurs prêtres, à savoir discerner entre les vocations vraies et les appels éphémères provoqués par la seule recherche de notoriété ou de confort matériel.

«Ce discernement et la formation des séminaristes doivent s’ancrer d’abord sur l’Évangile et puis sur les vraies valeurs culturelles de leur pays, sur le sens de l’honnêteté, de la responsabilité et de la parole donnée», a-t-il rappelé.

A la suite des évêques du Gabon, ceux du Congo-Brazzaville effectueront à partir de lundi prochain leur visite Ad limina au Vatican.  Plusieurs conférences d’évêques d’Afrique centrale sont déjà allées à la rencontre du pape pour cette formalité. On cite notamment le Cameroun, la Guinée Equatoriale, la République démocratique du Congo etc…

Ce sera la première rencontre officielle de l’ensemble des évêques du Congo avec le pape qui n’est à la tête de l’Eglise catholique que depuis deux ans.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
gabonPape François

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Gabon : Jean Ping se proclame Président

[GARD align= »center »] L’opposant Jean Ping s’est proclamé dimanche devant la presse et ses partisans à Libreville vainqueur de l’élection présidentielle

RD Congo – Sœur Maria : toute sa vie au service de la vie

« Il faut la laisser, c’est elle qui accouche nos femmes » c’est ainsi qu’un militaire a sauvé la vie à Sœur

Biens mal acquis: la justice saisit plusieurs propriétés du clan Sassou près de Paris

Les juges en charge de l’enquête dite des biens mal acquis ont saisi plusieurs propriétés, notamment une luxueuse demeure dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*