Le pape et Paul Biya saluent le respect entre les religions

[GARD align= »center »]

Le pape François et le président camerounais Paul Biya

Le pape François et le président camerounais Paul Biya au Vatican le 23 mars 2017 (AFP/Vincenzo PINTO)

Le pape François a reçu jeudi en audience le président camerounais Paul Biya et les deux hommes ont salué « le respect réciproque entre les divers groupes religieux » au Cameroun.

« Prenant acte de la coexistence pacifique et du respect réciproque entre les divers groupes religieux », les deux hommes ont souligné « l’importance de favoriser la cohésion nationale, valorisant la richesse des diverses traditions historiques et culturelles », indique un communiqué du Vatican.

Le Vatican et le Cameroun, qui ont rappelé l’importance du « respect des droits de l’Homme et des droits des minorités », ont également évoqué des sujets internationaux, « en particulier les défis actuels qu’affronte la région ».

Le pape argentin et le président camerounais ont également évoqué « dans un climat cordial les bonnes relations entre le Saint-Siège et le Cameroun et l’importante contribution que l’Eglise offre au développement du pays, surtout dans les domaines sanitaire et de l’éducation ».

M. Biya a rencontré par la suite également le numéro deux du Vatican, le cardinal-secrétaire d’Etat Pietro Parolin, et le « ministre des Affaires étrangères » du pape, Mgr Paul Richard Gallagher.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
CamerounPape FrançoisPaul BiyaVatican

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Brazzaville: Certaines populations de la capitale ont les pieds dans l’eau après la pluie

Les populations de la ville de Brazzaville se trouvant dans les quartiers Mfilou, Kinsoundi et la Tanaf, se sont retrouvées

Congo: la population dénonce les recouvrements de porte-à-porte instaurés par la Société Nationale d’Electricité

Le manque de local serait à l’origine de cette situation mal appréciée par la population dans ce district du département

RDC : un commissariat de police attaqué à Kinshasa

[GARD align= »center »] Un commissariat de police a été attaqué jeudi après-midi dans le centre de Kinshasa, selon des habitants qui

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*