Patrick Mbeko: « Contester l’histoire officielle du drame rwandais, ce n’est pas faire du négationnisme »

Patrick Mbeko: « Contester l’histoire officielle du drame rwandais, ce n’est pas faire du négationnisme »

[GARD align= »center »]

Patrick Mbeko Livre oeil d'afrique

Patrick Mbeko

Quand nous contestons l’histoire officielle du drame rwandais, ce n’est pas dans le but de faire du négationnisme comme l’affirment certains. Voici ce que disent les experts de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) au sujet de la planification de ce que certains appellent le « génocide des Tutsis » :

«À notre connaissance, il n’existe aucun document, aucun procès-verbal de réunion et aucune preuve qui mette le doigt sur un moment précis où certains individus, dans le cadre d’un plan directeur, auraient décidé d’éliminer les Tutsis. Il est remarquable de constater qu’à peu près tous les experts deviennent vagues ou ambigus lorsqu’il s’agit de déterminer à quel moment l’organisation et la planification systématiques sont censées avoir été amorcées. » 

Comme l’a écrit André Sirois, le simple respect dû aux victimes de la tragédie rwandaise (Hutus, Tutsis et Twas) nous impose le devoir de chercher la vérité, toute la vérité, de trouver les responsables et de ne pas dire n’importe quoi ni permettre que ces victimes soient instrumentalisées au profit de quelques-uns.

[GARD align= »center »]

Patrick Mbeko
AUteur / Analyste des questions géopolitiques

Livre Patrick Mbeko

En vente ici : Amazon

Patrick Mbeko

Patrick Mbeko

L'analyste des questions géopolitiques.


Tags assigned to this article:
génocidehistoirerwanda

Related Articles

Guillaume Soro faussement indexé dans certains quotidiens ivoiriens : L’illogisme d’une analyse

S’il avait suffisamment de temps pour feuilleter lui-même les pages de certains de nos journaux, c’est sûr que le Président

Réforme du peuple ou des élites ?

La multiplication des élections présidentielles comme législatives un peu partout sur le continent (Ouganda, Centrafrique, Libéria, Côte d’Ivoire, Cameroun, Gabon,

Question à Patrick Mbeko: Martin Luther King roulait-il pour les Occidentaux ?

Question d’un compatriote guinéen à Mr Mbeko : « M. Patrick Mbeko, dans l’une de vos réflexions sur les leaders

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*