Patrick Mbeko: Que se passe-t-il en Ukraine?

Patrick Mbeko: Que se passe-t-il en Ukraine?

[GARD align= »center »]ukraine tiraille_e

Il y a quelques heures, le commandant en chef de la marine ukrainienne, l’amiral Berezovski, nommé vendredi à la tête de la marine par le président par intérim Olexandre Tourtchinov, a annoncé qu’il prête allégeance aux autorités pro-russes de Crimée. La situation est très tendue. Mais au fond, que se passe-t-il dans ce pays?

Il y a d’abord eu des manifestations organisées par des politiciens d’opposition soutenus par certaines puissances occidentales. Cette opposition mainstream a eu recours aux tactiques de la stratégie de la tension inspirée des révolutions colorées pilotées par la CIA en Europe de l’Est. Nous ne sommes plus vraiment dans le soft power, mais bien dans le smart power cher aux stratèges américains.

Le Président Ianoukovitch, pro-Russe, a été écarté du pouvoir par une partie du Parlement. Le nouveau pouvoir s’est vite aligné sur l’Europe et l’Amérique. Et on parle de plus en plus de l’intégration de l’Ukraine dans l’Union européenne. Et c’est là où les choses deviennent intéressantes.

Au fond, les Européens ne représentent rien et n’ont rien à dire dans ce conflit. C’est l’Oncle Sam le maître du jeu. Je tiens à rappeler, pour ceux qui ne le savent peut-être pas, que l’Union européenne est une création des États-Unis. Donc, la colonie américaine de l’Union Européenne, dans ce conflit, ne fait qu’exécuter l’agenda de la première « grande puissance » sous-développée du G8, les USA.

L’intégration de l’Ukraine au sein de l’UE, mais surtout de l’OTAN, donne une profondeur stratégique à l’Amérique dans sa politique de containment contre la Russie. Rappelons qu’en 2008, au sommet de Bucarest, les dirigeants des pays membres de l’OTAN étaient convenus que l’Ukraine ─ qui coopère néanmoins depuis de nombreuses années avec l’Otan─ avait vocation à rejoindre l’Alliance atlantique, ce qui avait fortement irrité la Russie. Mais en 2010, le gouvernement nouvellement élu du président Viktor Ianoukovitch avait renoncé à cet objectif s’attirant les foudres du démon américain.

[GARD align= »center »]

La suite, on la connaît : il a été renversé par les sous-traitants de l’empire, l’Ours russe est sorti de ses retranchements, et les autres (les Occidentaux) se lamentent. Comme d’habitude à chaque fois qu’ils sont en face d’un adversaire sérieux. Après tout, la Russie, ce n’est pas la Libye, encore moins la Centrafrique. Quand même! Quand même! Chez nous au Congo, on dit : Eteya bino…( Que cela vous servez d’enseignements, NDLR)

Par Patrick Mbeko
Pour Oeildafrique.com

 

Patrick Mbeko

Patrick Mbeko

L'analyste des questions géopolitiques.


Tags assigned to this article:
géopolitiqueotanpoutinerussieukraineusa

Related Articles

Hommage à Pierre Victor Mpoyo : l’Artiste et le Politique

Pierre Victor Mpoyo, artiste peintre de talent, homme d’affaires brillant et l’un des ténors de la délégation congolaise lors de

Congo : De l’imbroglio constitutionnel à l’impasse politique

[GARD align= »center »] Depuis l’adoption dans les conditions de déficit démocratique de la nouvelle constitution imposée au peuple Congolais le 25

Aide du Maroc pour trouver le Belgo-Marocain Abaaoud, le roi reçu par Hollande

[wp_ad_camp_5] Un renseignement marocain a contribué à mettre les enquêteurs français sur la piste du Belgo-Marocain Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. hibrahim ngozo
    hibrahim ngozo 3 mars, 2014, 14:32

    je ne comprend pas les Américains. Ils veulent tout avoir et gérer le monde, qu’ils sachent que Dieu existe, il rendra justice pour le sang des innocents qui coulent, les occidentaux comme la France et l’Angleterre les principaux vices présidents après le diable de la terre qui tuent et détruisent le monde, la Centrafrique, je ne peux que citer celle là au profit de leur peuple qu’ils prétendent meilleurs que les autres, Dieu vous voit, vous ne finissez pas de nous tuer tous avant qu’il y ait la fin du monde. Maintenant, là ou se trouve l’intérêt de la chine ou la Russie ils détruisent parce que ceux là n’ont pas une même vision qu’eux, ils veulent que nous évoluons mais pas les Américains, les Francais et l’Angleterre les fils de diable

    Répondre à ce commentaire
  2. bony
    bony 8 décembre, 2014, 05:03

    L’Union européenne est née du Marché Commun ou Communauté économique européenne,Europe de Six composée de la France,la Belgique,le Luxembourg,le pays-Bas,l’Allemagne,l’Italie.
    Les Etats-Unis furent réticents à la création de la monnaie unique,Euro dont ils essayèrent de dissuader les européens de son adoption. D’ailleurs leur tête de gondole en Europe,l’Angleterre dont ils ont étouffé la livre sterling ne fait pas partie de la monnaie unique.
    La Russie actuelle est une création des Etats-Unis par le biais de l’ivrogne Boris Eltsine alors Maire de Saint-Petersbourg ayant comme conseiller principal Vladimir Poutine ancien agent du KGB probablement rétourné par les américains.
    Beaucoup de pays artificiels ont existé par la grâce de la communauté internationale comme l’est la république démocratique du Congo né de la conférence de Berlin,comme l’était la Yougoslavie fruit d’une recommandation de la Société des Nations ou encore Israël et la Palestine qui sont une notification de l’ONU pour donner une Terre aux juifs et régler le conflit arabo-israëlite. La 7° province du Congo Belge,le Ruanda-Urundi était un territoire sous-tutelle confié à la Belgique par la Société des Nations pour punir l’Allemagne des affres de la première guerre mondiale.
    L’Ukraine qui fut tour à tour territoire polonais puis russe fut en définitive une entité d’obédience tsariste puis un Etat de la fédération de Russie. La crimée est une terre russe dont Nikita Kroutchev rattacha à l’Ukraine sous l’URSS.
    On vit très bien dans l’Union Européenne où le standard de vie est bien supérieur à celui de la Russie et encore plus que celui de l’Ukraine. Il est légitime que la population de l’Ukraine soit attirée par les sirènes de l’occident dont les ressortissants ont un niveau de vie élevé par rapport aux peuples de l’ancienne URSS. Ceux qui ont le respect de la démocratie sauront respecter le suffrage exprimé par un peuple qui a encore à l’esprit ce qu’était le joug communiste avec son lot de privation de liberté et du souvenir ingrat du goulag..

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*