Paul Kagamé dénonce la force de l’ONU

Paul Kagamé dénonce la force de l’ONU

Le président rwandais Paul Kagamé estime que la force de maintien de la paix de l’ONU en République démocratique du Congo a “dans certains cas” empiré la situation dans la région.

Dans une interview à la BBC, il a déclaré que tout effort militaire pour apporter la paix en RDC devait être “correctement coordonné” avec des efforts politiques.

Il a rejeté les accusations de l’ONU selon lesquelles le Rwanda soutient la rébellion du M23 dans l’est de la RDC.

Interrogé sur l’efficacité de la MONUSCO, Paul Kagamé a estimé que la situation s’était dégradée: “Si vous regardez ce qui s’est passé l’an dernier, la résurgence des combats, le chaos, les déplacement de population et tout cela… en fait la situation s’est empirée.”

Selon lui, les échecs de la MONUSCO expliquent la formation d’une brigade d’intervention de l’ONU à vocation offensive, qui aura pour mission de combattre les groupes armés dans la region.

Le premier contingent de cette brigade, qui comptera au total 3.000 hommes, est arrivé en RDC la semaine dernière.

(bbc.co.uk)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
RDCrwanda

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 26 octobre 2016

[GARD align= »center »] RDC : l’ »indignation » de l’Eglise Des prêtres ont dénoncé la « défaillance » et l’ »incapacité » des autorités congolaises à assurer

« L’actualité africaine en 5 titres » du 9 juillet 2016

[GARD align= »center »] RDC: En exil médical forcé à Londres, l’opposant Moïse Katumbi est annoncé le 13 juillet à Washington En

Côte d’Ivoire : Réconciliation nationale et opposition aux aguets

[dropcap font= »georgia »]L[/dropcap]a fracture sociale au sortir de 10 ans, non de 30 ans de crise dans une Côte d’ivoire en