Plus de 85 milliards de Paris pour Dakar

Plus de 85 milliards de Paris pour Dakar

Le président français Nicolas Sarkozy

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi que son pays a décidé d’accorder au Sénégal une aide budgétaire de plus de 85 milliards de francs CFA (130 millions d’euros) dont 32 milliards seront débloqués immédiatement.M. Sarkozy a fait cette annonce lors d’une conférence de presse conjointe qu’il animait avec son homologue sénégalais Macky Sall, en visite officielle en France depuis mardi.

Le président Nicolas Sarkozy a annoncé, lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Sall, un accord sur une aide budgétaire au Sénégal de 130 millions d’euros, soit 85.274 milliards de FCFA, dont 32.797 milliards qui ‘’seront débloqués immédiatement’’.

‘’Nous allons bien utiliser ces ressources dans la perspective que je vais assigner à mon gouvernement et travailler dans la transparence en mettant l’argent dans des choses utiles au développement social et économique du pays’’, a dit M. Sall.

S’adressant à son homologue –qu’il a tutoyé par moments, le nouveau chef de l’Etat a indiqué : ‘’C’est dans cette perspective, que nous serons toujours des partenaires pour des relations assainies entre l’Afrique et la France et des relations de très grande qualité entre la France et le Sénégal.’’

Pour le président sénégalais, l’aide budgétaire que la France a allouée au Sénégal vient à point nommé. ‘’Cette aide dans le contexte actuel où j’ai hérité (du pouvoir) est un gros ballon d’oxygène que vous me donnez et que vous donnez aussi au peuple sénégalais’’, s’est félicité M. Sall.

Arrivé mardi soir à Paris, le président sénégalais termine, dans la soirée, sa visite de travail et d’amitié sur invitation du président de la République française. M. Sall était à la tête d’une délégation restreinte pour ce voyage dominé par les questions de défense et finances.

Le chef de l’Etat est accompagné notamment des ministres Alioune Badara Cissé (Affaires étrangères et Sénégalais de l’extérieur), Augustin Tine (Forces armées), Amadou Kane (Economie et Finances) et du chef d’état-major des armées sénégalaises, général Abdoulaye Fall.

Après la Gambie, dimanche, la France a accueilli Macky Sall pour son deuxième voyage depuis son investiture le 2 avril, suite à son élection le 25 mars dernier comme quatrième président de la République du Sénégal.
Source APS

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
économiefrancesénégal

Related Articles

Côte d’Ivoire: le gouvernement confirme un mandat d’arrêt de la CPI contre Blé Goudé

Le gouvernement ivoirien a évoqué vendredi et samedi l’existence d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre Charles

La BAD va investir 1,2 milliard de dollars dans le commerce africain

La Banque africaine de développement (BAD) a dévoilé, samedi soir à Nairobi, une stratégie d’investissement dotée d’un financement de 1,2

Le chef du parti de Gbagbo opposé à la création d’un poste de vice-président en Côte d’Ivoire

[GARD align= »center »] Pascal Affi Nguessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de Laurent Gbagbo, s’est dit

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*