Pour une affaire de sexe en l’air: le consul général du Sénégal à Marseille relevé de ses fonctions

Pour une affaire de sexe en l’air: le consul général du Sénégal à Marseille relevé de ses fonctions
Tamsir Faye, consul général du Sénégal à Marseille © Capture d'écran Youtube/2012

Tamsir Faye, consul général du Sénégal à Marseille © Capture d’écran Youtube/2012

Le Consul général du Sénégal à Marseille, Tamsir Faye a été relevé de ses fonctions en attendant que l’enquête ouverte sur sa personnalité aboutisse, a indiqué, jeudi, une source proche du ministère sénégalais des Affaires étrangères.  

Tamsir Faye, le consul général du Sénégal à Marseille, a été interpellé mardi soir par la police française après avoir exhibé son sexe dans les rues de la cité phocéenne, selon la Provence. Une version vigoureusement démentie par le diplomate, qui explique avoir été victime d’un acte raciste.

Le ministre des affaire étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye l’a démis de ses fonctions de consul général du Sénégal à Marseille. Il a été remplacé par le vice consul Tony Mendy. Une enquête a été ouverte. «L’Etat a pris tout de suite des mesures conservatoires le même jour pour le relever. Tous les frais de voyages lui sont déjà envoyés pour rentrer dans les plus brefs délais avec sa famille», a précisé, pour sa part, l’Agence de presse sénégalaise.

Juriste de formation, le jeune diplomate de 38 ans a été nommé par Macky Sall en février 2013.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
marseillesénégalTamsir Faye

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Togo: La 3e licence de téléphonie bientôt octroyée à l’issue d’un appel d’offre

[GARD align= »center »] Le gouvernement togolais réfléchit à la meilleure stratégie pouvant permettre de faire des télécommunications un accélérateur de développement

Nigéria : Abuja pourra dialoguer avec Boko Haram pour libérer les filles

[GARD align= »center »] L’Etat nigérian a revu sa position mardi après-midi par rapport à la dernière sortie de la Secte islamiste

CPI : Le juge interdit aux avocats de Gbagbo de l’appeler « Président »

[GARD align= »center »] Cuno Tarfusser, juge principal dans le procès de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la CPI, a appelé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*