Pourquoi le Gouvernement Américain est -il si acharné contre la FIFA ?

FIFA

Joseph Blatter et Vladimir Poutine | AFP

La Fédération internationale de football Association (FIFA ) est un cœur du plus gros scandale de son histoire avec la mise en examen de 14 membres influents de ladite organisation. D’aucuns sont indignés et consternés par cette débâcle juridique mais au fond que cache t – elle ? Pourquoi de telles actions juridiques sont-elles menées à quelques jours des élections de la FIFA ? Que représente la FIFA en termes d’organisation et dans l »économie mondial ?

Il est fort de reconnaître que la nébuleuse FIFA est une puissante organisation qui compte plus de membres que les Nations unies, et est par excellence une super organisation défiant les gouvernements et quasi autonome. Elle compte 209 fédérations membres. Par comparaison, le CIO et l’ONU comptent respectivement 205 et 193 membres. Jalouse de son indépendance et soucieuse de démocratie et de bonne gouvernance, elle veille sur le strict respect de ses statuts et est toujours prête à sanctionner n’importe quels pays sapant son autorité. Aussi la nébuleuse FIFA parvient mieux que l’ONU à faire appliquer ses décisions en Afrique et dans le monde.

Aujourd’hui la Fifa est plus puissante que jamais et ses revenus explosent, c’est par excellence l’organisation qui possèdent une réserve de plus de 1.5 Milliards de Dollar Américain soit 907 500 000 000 Frs CFA. Pour la période 2011-2014, la FIFA a engrangé 338 millions de dollars de profits pour un chiffre d’affaires de 5,7 milliards. Cette hausse de revenus est attribuable notamment au Mondial 2014 , qui s’est tenu au Brésil. La Fifa, avec le seul produit de la coupe du monde représente un puissant catalyseur de développement touristique et économique pouvant rapporter plus de 5 Milliards de dollars ( environ 3 000 Milliards de Francs CFA ) aux pays organisateurs en termes de ressources directes générées ( Frais hôteliers , taxes sur la billetterie , voyage ; loisirs , restauration et autres ) sans compter la promotion des investissements sur le long termes.

Il est fort de rappeler que la dernière coupe du monde au Brésil a attiré 5 154 386 personnes qui dépensent en moyenne et ce de façon minimale 100 dollars par jours ( Frais Hôtelier et restauration ) . Le site de Copacabana a attiré 937 330 visiteurs, soit plus qu’aucune autre ville au Brésil. Ainsi 7,2 milliards de dollars US soit 4356 000 000 000 FCFA ont – il été collectés par l’État brésilien sous forme de taxes, suite aux investissements réalisés pour la Coupe du Monde 2014, oui c’est énorme , cette somme représente un peu la dette extérieur de la Côte d’Ivoire ! Voici ce qui peu fâcher. La Russie qui doit organisé la prochaine coupe du monde en 2018 , qui lui rapportera certainement beaucoup plus d’argent que le Brésil et qui lui permettra de soutenir son économie en perte de vitesse avec la politique d’affaiblissement de l’Amérique avec la hausse du dollar et la diminution du Barils de Brent [..]. Blatter en attribuant cette coupe à la Russie de manière très floue est rentré en Guerre avec le système des Nations Unies qui a décidé de sévir et de les punir car il apportera un souffle immense à l’économie de Poutine affaiblie et moribonde.

Bientôt la FIFA risque d’être soumise à l’Audit d’un cabinet Fiduciaire et sous le contrôle de L’ONU car avec le ballon rond, ses dirigeants se sont appropriés le statut des maîtres du Monde avec leurs statuts quasi inamovibles et son système de gouvernance opaque et médiéval ! 

Fabrice Doua
© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
ciaCoupe du Mondefifa

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Syrie : isolement, agacement

Dix huit mois déjà que dure la guerre en Syrie, entre un pouvoir acculé à la défensive mais déterminé à

Benzema: «Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France»

[GARD align= »center »] Dans un entretien accordé à Marca à paraître mercredi, Karim Benzema a justifié sa non-sélection en partie par

Fifa : Issa Hayatou abandonne une partie de ses prérogatives à la tête de la CAF

[GARD align= »center »] Cette décision intervient après la dénonciation par le prince Ali, l’un des cinq candidats à la présidence de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*