Poutine appelle Assad afin de le féliciter pour la «libération» d’Alep

[GARD align= »center »]

Bachar al-Assad et Vladimir Poutine le 21 octobre 2015 à Moscou. - ALEXEY DRUZHININ / RIA NOVOSTI / AFP

Bachar al-Assad et Vladimir Poutine le 21 octobre 2015 à Moscou. – ALEXEY DRUZHININ / RIA NOVOSTI / AFP

Le président russe a appelé son homologue syrien « pour le féliciter de la fin des opérations de libération d’Alep des rebelles ». L’« objectif » de la Russie en Syrie est désormais de se concentrer sur la recherche de la paix, a déclaré Vladimir Poutine dans un entretien téléphonique vendredi avec Bachar al-Assad pendant lequel il l’a félicité pour la « libération » d’Alep.

« Ce succès a été rendu possible par les efforts entrepris par tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre le terrorisme en Syrie », a-t-il ajouté, soulignant que désormais « l’objectif est de se concentrer sur les questions concernant le règlement pacifique du conflit, notamment en trouvant un accord général ».

« Il faut tout faire pour que les combats cessent »

Selon le Kremlin, le précédent appel officiellement révélé entre les deux hommes remonte à mars. Dans la matinée, Vladimir Poutine, qui s’est rendu maître du jeu en Syrie au point d’avoir réussi à presque totalement écarter Washington du processus de règlement, avait jugé que la reprise d’Alep était « un pas très important » vers la paix. Pour l’année à venir, le président a par ailleurs fixé un cap : la fin de la guerre et des négociations de paix entre Damas et l’opposition sous le parrainage de la Russie, de la Turquie et de l’Iran.

« Il faut tout faire pour que les combats cessent sur tout le territoire syrien. En tout cas, c’est ce que nous cherchons à obtenir », a-t-il affirmé, estimant en outre que l’armée russe avait réalisé à Alep « la plus grande opération humanitaire internationale contemporaine » en évacuant les civils des quartiers rebelles. Signe que la Russie est désormais implantée pour longtemps en Syrie, il a ordonné vendredi d’agrandir les installations portuaires militaires russes à Tartous, dans le nord-ouest de ce pays, censées devenir une base navale permanente.

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
AleprussieSyrie

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Un ministre marocain se fait fouiller à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle de Paris

[GARD align= »center »] Les relations entre la France et le Maroc se compliquent de plus en plus. La crise diplomatique déclenchée

Syrie: l’Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

[GARD align= »center »] L’Iran va créer un réseau de téléphonie mobile et un terminal pétrolier en Syrie dans le cadre d’une

Hollande salue «les pas décisifs» du Maroc vers la démocratie

 [GARD align= »center »] Le président français François Hollande a salué jeudi les «pas décisifs» que le Maroc accomplit «chaque jour» vers

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*