Le premier ministre, Moussa Mara à Paris pour finaliser financement du Plan de relance du Mali

Le premier ministre, Moussa Mara à Paris pour finaliser financement du Plan de relance du Mali

[GARD align= »center »]

Moussa Mara

Le Premier ministre malien Moussa Mara

Le rendez-vous serait pour ce mercredi 30 septembre 2014. En effet, le premier ministre, Moussa Mara à la tête d’une importante délégation d’officiels maliens et représentants du secteur privé, va rencontrer à Paris le pool de donateurs à la faveur des engagements fermes de la table ronde de Bruxelles, en mai 2013, pour le financement global de la reconstruction du Mali.

Le site du magazine « Les Afriques » précise les raisons de ce déplacement. Le Premier ministre, Moussa Mara, entame sa visite pour la place financière de Paris. Les besoins de financement du Plan de relance du Mali, chiffrés à 1,9 milliard d’euros, ont été entièrement souscrits par les donateurs de Bruxelles, lesquels se sont engagés à verser une somme de près de 3 milliards d’euros pour la reconstruction du Mali, après la crise politico-militaire. 

Le chef du gouvernement malien devra finaliser le suivi des financements avec le pool des bailleurs en vue de procéder au chronogramme officiel de leurs décaissements, nous a commenté une source gouvernementale. 

La conférence internationale des donateurs pour le développement du Mali, organisée le 15 mai 2013 à Bruxelles, avait réuni une dizaine de chefs d’État, dont les présidents François Hollande, Alassane Ouattara, Yayi Boni, l’ex-président de transition, Dioncounda Traoré et plus de 100 pays amis, organisations non gouvernementales et institutions financières internationales. Co-organisée par l’Union européenne, la France et le Mali, cette table ronde des donateurs a été une belle moisson pour le gouvernement de transition qui a amassé plus de 3 milliards d’euros. Le raout de Paris du 30 septembre sera un test majeur de l’entregent du jeune Moussa Mara qui fait les frais de contestations de la part de certaines franges de la classe politique du pays depuis son arrivée aux commandes de la primature. 


Tags assigned to this article:
financementmaliMoussa Mara

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Côte d’Ivoire: Le Premier ministre, Kablan Duncan, pressenti au poste de vice-président

[GARD align= »center »] Les Ivoiriens se sont dotés ce dimanche 30 octobre 2016 d’une nouvelle Constitution, même si c’est seulement 42,42%

Panama Papers : Le pétrole du Congo détourné par la famille Nguesso

[GARD align= »center »] Récemment réélu à l’issue d’élections plus contestées qu’opaques, le Président congolais Denis Sassou Nguesso voit de nouveau son

Burkina Faso : Djibril Bassolé, le judas de Blaise Compaoré ?

La démission de l’ex-président Burkinabè, Blaise Compaoré, le 31 octobre 2014 n’a pas fini de livrer ses secrets. Des sources bien introduites, ce départ n’est que la conséquence d’un complot dont aurait été victime l’ancien homme fort du palais de Kosyam.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*