Présidence de la commission de l’UA : la CEDEAO fait de Abdoulaye Bathily, son candidat unique

[GARD align= »center »]

Abdoulaye Bathily

Le Pr Abdoulaye Bathily, représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Afrique centrale

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a officialisé la candidature de Abdoulaye Bathily pour succéder à la Sud-Africaine Dlamini Zuma à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA).

Fin janvier 2017 à Addis Abeba en Ethiopie, les chefs d’Etat et gouvernements d’Afrique de l’Ouest auront à voter pour Abdoulaye Bathily afin de succéder à la Sud-Africaine Dlamini Zuma dont le mandat a été rallongé. Réunie en Sommet extraordinaire, le 27 août 2016, à Nairobi, au Kenya, la Cedeao a endossé la candidature du Sénégalais comme son « candidat unique » au poste de président de la Commission de l’Union africaine (UA), selon un communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères.

A Kigali, capitale du Rwanda, où s’était déroulé, en juillet, le 27e sommet de l’Union Africaine, l’élection du nouveau chef de la Commission avait été reportée à janvier 2017. Lors du vote, aucun des trois candidats officiels à savoir les ministres des Affaires étrangères du Botswana et de Guinée équatoriale, Pelonomi Venson-Moitoi et Agapito Mba Mokuy, ainsi que l’ancienne vice-présidente d’Ouganda, Specioza Wandira-Kazibwe, n’avait obtenu les deux tiers de voix nécessaires.

Ce qui a permis de rouvrir la liste des candidats à l’élection d’un nouveau président de la Commission de l’Ua. Représentant des Nations unies en Afrique Centrale, Abdoulaye Bathily brigue donc le poste de la présidence de la Commission de l’Ua avec l’avantage du soutien des pays de la CEDEAO. Il risque d’avoir sur son chemin le Tanzanien Jakaya Kikwete dont la candidature est annoncée depuis le sommet de Kigali.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Abdoulaye BathilyCEDEAOUA

[fbcomments]

Related Articles

Réforme constitutionnelle au Bénin: le ministre de la Défense annonce sa démission

[GARD align= »center »] Le ministre béninois de la Défense, fort soutien du président Patrice Talon au sein du gouvernement, a annoncé

Mémoire d’histoire: Attentat manqué contre Guillaume Soro en 2007 

Six ans après cet attentat, les faits restent encre vivace dans les esprits. 29 juin 2007, alors qu’il se rendait

Guinée: un partisan de l’opposition tué à coups de matraque

Un partisan de l’opposition guinéenne a été tué jeudi à coups de matraque et quatre autres blessés par les forces

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*