Le président égyptien met en garde contre l’escalade à Gaza

Le président égyptien met en garde contre l’escalade à Gaza

[GARD align= »center »]

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi | Archives

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a prévenu samedi que l’escalade du conflit entre Israël et le Hamas à Gaza coûterait d’autres vies innocentes, les raids israéliens ayant déjà tué 127 Palestiniens en cinq jours. 

Le gouvernement égyptien est en contact à la fois avec Israël et le Hamas, a déclaré le porte-parole de M. Sissi après une réunion entre le président égyptien et l’émissaire du Quartette pour le Proche-Orient Tony Blair. 

Le président a mis en garde contre les dangers d’une escalade militaire et les victimes que celle-ci causerait parmi les civils innocents, a déclaré le porte-parole dans un communiqué. 

[GARD align= »center »]

Vingt-deux Palestiniens ont péri samedi dans des frappes aériennes israéliennes sur la bande de Gaza, portant à 127 le nombre de morts depuis le début des hostilités mardi, selon les secours palestiniens.

Cette opération baptisée Protective Edge vise à priver le Hamas de sa capacité à tirer des roquettes vers le territoire israélien, où aucun mort n’a pour l’instant été rapporté. 

[GARD align= »center »]

Le Caire a affirmés vendredi avoir déployé des efforts pour stopper la violence à Gaza mais s’être heurtée à l’entêtement des protagonistes, appelant la communauté internationale à intervenir.

AFP

[wp_ad_camp_4]

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Abdel Fattah al-Sissigaza

Related Articles

Egypte: 19 morts dans le déraillement d’un train transportant des conscrits

Dix-neuf personnes ont été tuées et au moins 107 blessées mardi au sud-ouest du Caire dans le déraillement d’un train

Egypte: le président déchu Mohamed Morsi va être jugé pour incitation au meurtre

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, destitué et arrêté par l’armée le 3 juillet, sera jugé avec 14 autres responsables et

Egypte : Quatre hommes accusés d’homosexualité, condamnés pour « débauche »

[GARD align= »center »] Trois à huit ans de prison, c’est la peine qu’on écopée quatre hommes pour avoir organisé une fête

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*