Présidentielle 2020 : Bédié, ex-chef d’Etat ivoirien, « n’est pas candidat »

[GARD align= »center »]

L'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié

L’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié

L’ancien chef de l’Etat ivoirien, Henri Konan Bédié, leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), un grand allié au pouvoir, « n’est pas candidat » à l’élection présidentielle de 2020, a révélé mercredi le quotidien Le Nouveau Réveil, notamment proche de la formation politique.

« Non, Bédié n’est pas candidat ! » à l’élection présidentielle de 2020, a barré à sa Une Le Nouveau Réveil, un journal proche du Pdci, et qui rapporte les décisions et les activités de l’ex-parti unique.

Selon des plusieurs médias, M. Bédié (82 ans), réclamait, « en privé mais également auprès de membres influents de l’entourage (du président Alassane Ouattara), la suppression, dans la loi fondamentale, de la limite d’âge (75 ans) pour redevenir président ».

Le président Ouattara a mis en place le 31 mai 2016 un Comité chargé d’élaborer un avant-projet de la nouvelle Constitution ivoirienne, qui devrait doter le pays d’une nouvelle loi fondamentale.

La nouvelle Constitution va bouleverser l’ossature des textes actuels, car plusieurs forces sociales, notamment la coalition au pouvoir, les rois et chefs traditionnels sont favorables à l’institution d’un poste de vice-président et un Sénat.

Ce dispositif constitutionnel va consacrer la suppression du poste de Premier ministre, occupé pour la première fois par Alassane Ouattara, sous la présidence du «père de la Nation », Félix Houphouët-Boigny, bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne.

L’opposition ivoirienne a exprimé son « désaccord sur la démarche » de M. Ouattara. Le chef de file, Affi Nguessan, président du parti de Laurent Gbagbo, a souhaité que cela s’inscrive dans des « états généraux de la République ».

Le référendum constitutionnel est prévu entre septembre et octobre 2016.

Erick de Baru
Abidjan – © OEIL D’AFRIQUE
[GARD align= »center »]


[fbcomments]

Related Articles

Au Nigeria, le parti du président élu remporte des Etats clés lors des élections locales

Le Congrès progressiste (APC) du président élu Muhammadu Buhari a pris le contrôle dimanche au Nigeria de plusieurs Etats-clés et

Côte d’Ivoire: cacophonie au sein du RHDP au grand jour

Comme souvent les coalitions politiques en Afrique ont comme durée de vie le temps d’un mandat électif. En Côte d’Ivoire,

Burkina : Christian Kaboré veut parachever la révolution populaire à la présidentielle de 2015

« Je serai le candidat de l’espoir et de l’assurance d’un avenir meilleur pour tous les habitants du Burkina Faso. Je

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*