Présidentielle au Gabon : Jean Ping zappe un débat télévisé puis invite Ali Bongo à un face-à-face

[GARD align= »center »]

L’opposant Jean Ping (à gauche) et Ali Bongo l’actuel président du Gabon (à droite)

L’opposant Jean Ping (à gauche) et Ali Bongo l’actuel président du Gabon (à droite)

Le candidat de l’opposition, Jean Ping a refusé de participer au débat télévisé organisé par le Conseil national de la Communication (CNC) dans le cadre de la campagne électorale gabonaise. Le camp de Ali Bongo voit une « fuite en avant ».

Jean Ping réaffirme son respect pour la liberté de la presse au Gabon. Mais, il a refusé de participer au débat télévisé organisée par le Conseil national de la Communication (CNC) dans le but de vulgariser les projets de société de tous les candidats à l’élection présidentielle. Le candidat de l’opposition souhaitait « la participation de journalistes choisis par les candidats, et représentant la diversité de la presse et des médias ».

Son équipe de campagne a alors invité le président sortant, Ali Bongo à un débat télévisé sous l’égide du CNC.

L’équipe de Ali Bongo n’a pas mis du temps pour réagir. Elle s’est dite étonnée avant de « dénoncer » le choix du candidat Jean Ping. «Le candidat Jean Ping a choisi la fuite, prouvant encore une fois son incapacité à affronter la réalité et montrant ainsi qu’il représente un véritable risque pour le pays », indiquent les partisans d’Ali Bongo.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
ali bongoDébatéléctiongabonjean ping

[fbcomments]

Related Articles

Centrafrique : Le pays commémore un an de transition avec une quinzaine de morts

[GARD align= »center »] Malgré leur déclaration il y a quelques jours indiquant qu’ils sont prêts à la réconciliation avec les populations

Congo: 87 Congolais sont morts de tuberculose en 2012

Environ 87 décès dus à la tuberculose ont été enregistrés en 2012 au Congo et 3984 autres cas déclarés positifs

RDC : RTLJ interdite de diffusion, la direction du média dénonce une décision politique

 [GARD align= »center »] Le ministère congolais des Médias a interdit de diffusion la Radio-Télévision Lubumbashi Jua (RTLJ), émettant dans la capitale

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*