Présidentielle au Ghana : Vote des électeurs sur fond de tension

[GARD align= »center »]

Ghana élection

Quelque 15 millions de Ghanéens sont appelés aux urnes ce mercredi 7 décembre dans 28.992 centres pour choisir leur président parmi sept candidats en lice. Le scrutin oppose en filigrane le chef de l’État sortant, John Dramani Mahama, au principal candidat de l’opposition, Nana Akufo-Addo : Un supporter du NPP (opposition) a été tué lundi en marge d’un meeting électoral dans le nord-est du pays.

Le mandat du chef de l’État sortant John Mahama a été marqué par des difficultés économiques et des scandales de corruption. Le principal candidat de l’opposition Nana Akufo-Addo (72 ans), qui dénonce ces faits, se présente pour la troisième fois à la magistrature suprême face à celui qui l’avait battu en 2012.

La campagne pour la présidentielle et les législatives a été marquée par des tensions et des violences. Un supporter du principal parti d’opposition a été tué lundi dans des heurts, qui ont également fait 14 blessés, dont six sont dans un état critique, en marge d’un meeting électoral.

Le chef de file du NPP (Nouveau parti patriotique), Nana Akufo-Addo, accuse le parti au pouvoir d’encourager les violences. Il a aussi dénoncé des tensions et des intimidations sur ses électeurs, tout en mettant en doute l’indépendance de la Commission électorale.

Le candidat de l’opposition a également critiqué la mauvaise gestion économique du pays, exportateur d’or, de cacao et désormais de pétrole, mais fortement endetté auprès des bailleurs de fonds internationaux.

La croissance économique est tombée à 3,3 % en 2016 selon le Fonds monétaire international (FMI), la plus faible en deux décennies. De nombreux juges ont été impliqués dans un scandale de corruption en 2015, et la Banque du Ghana a récemment été accusée d’avoir offert à ses employés pour un demi-million de dollars de montres en or suisses.

Les bureaux de vote ouvrent à 07 heures (GMT) et fermeront à 17 heures. La commission électorale ghanéenne a pris une série de mesures de sécurité, notamment : l’interdiction de vendre l’alcool à moins de 500 mètres des centres de vote.

Elle a aussi interdit de circuler à moto ce mercredi à partir 17 jusqu’au lendemain à 06 heures. Soixante-quatre milles agents, forces de l’ordre et de sécurité, ont été déployés sur l’ensemble du territoire pour assurer la sécurité.

Dans son adresse à la nation à la veille de ce scrutin, président sortant John Dramani Mahama a invité les ghanéens à voter dans la paix et la tranquillité». 

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
éléctionGhana

[GARD align="center"]

Related Articles

Ghana : l’opposant Akufo-Addo élu président avec 53% des suffrages exprimés

[GARD align= »center »] Nana Akufo-Addo, le candidat du NPP, le principal parti de l’opposition ghanéenne, a remporté la présidentielle de mercredi

Ghana: Des réfugiés ivoiriens boycottent une rencontre avec une ministre de leur pays

[GARD align= »center »] Une cinquantaine de réfugiés ivoiriens ont refoulé vendredi des membres du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) à l’entrée

Ghana: 10 ans de prison pour un homme qui projetait de « tuer » le président Mahama

On ne sait rien de sa santé mentale, mais ses déclarations en ont laissé beaucoup perplexes: un homme a été

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*