Prix Sakharov, la honte de l’union européenne !

Le médecin Denis Mukwege, qui soigne dans sa clinique de Bukavu les femmes victimes de violences sexuelles dans l'est de la République démocratique du Congo, a remporté le prix Sakharov 2014, a annoncé mardi le président du Parlement européen.

Le médecin Denis Mukwege, qui soigne dans sa clinique de Bukavu les femmes victimes de violences sexuelles dans l’est de la République démocratique du Congo, a remporté le prix Sakharov 2014, a annoncé mardi le président du Parlement européen.

Le 21 octobre 2014, le docteur congolais, Denis Mukwege (Hôpital Panzi, près de Bukavu, RD Congo) remportait pour ne pas dire récupérait le prix « Sakharov pour la liberté de penser » pendant qu’on cuvait encore la déception de la non attribution du prix Nobel de la paix pour le quel il était nominé et qu’il n’a pas eu et qu’on avait vivement souhaité qu’il eût. Ce prix Sakharov attribué par l’Union européenne censé recommencer une personnalité d’exception dans la lutte contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression  apparaît comme un lot de consolation,que le célèbre gynécologue  gagne pour la deuxième fois.

Le comité Nobel lui préférant chaque fois quelqu’un d’autres. En l’occurrence  et  pour cette fois ci Mlle MALALA Yousafzay du Pakistan et Mr. Kaylash satyarthi de l’Inde. Si l’attribution de ce prix à l’activiste indien ne fait pas l’objet de polémique, l’opinion publique surtout de l’hémisphère sud est plus mitigée vis a vis de cette fille qui apparaît comme un pure produit des certains milieux occidentaux porté par la presse occidentale. Car a y regarder de près, on ne voit pas l’action de cette jeune fille, Mlle Malala  qui mériterais autant d’éloge. A moins que recevoir une balle sur la tête probablement tirée par un taliban, et en sortir vivante après des soins de haute facture en Grande Bretagne soit un critère d’attribution officieux du prix.

Officiellement, le comité Nobel a choisi de récompenser le combat contre l’oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l’éducation. Mais le souci est qu’on ne peut ni chiffrer ni même quantifier l’efficience de cette action pour  l’éducation en faveur de tous enfants d’autant plus que sa méthodologie pour envoyer les enfants ( jeunes filles) à l’école ne fait pas l’objet d’explication de la part des médias qui l’encense.

Cette raison officielle évoquée est à mettre sur la balance avec les actions concrète ,chiffrable et palpable du Dr Mukwege qui répare les femmes violées (30.000 femmes soignées gratuitement en une décennie), des viols massifs,systématiques et comme arme de guerre. Des viols d’une violence au dessus de l’entendement avec usage d’objets contondants et des produits corrosifs, de la soude caustique notamment. Viol avec humiliation publique devant enfants, frères et sœurs ou mari, avec des fois contrainte d’inceste.

C’est ce docteur et sa clinique de Panzi qui répare ces femmes et essaie de leur redonner un peu de dignité et d’espoir et leur apprend à aimer leur enfants produit de cette horreur. Et  c’est pareil  Docteur que  les membres du comité Nobel n’ont pas désigné au bénéfice du prix Nobel, au profil de Malala.

Mais comme c’est souvent le cas après l’attribution d’un prix Nobel contesté et l’histoire est jalonné des prix qui n’ont pas rencontré l’adhésion de l’opinion, l’Union européenne vient à la rescousse avec son prix Sakarov que certains ont surnommé  » prix nobel light ». Histoire peut-être de se donner bonne conscience. Il faut souligner que la guerre à l’Est du Congo implique beaucoup de pays occidentaux(multinationales et membres de la classe politique) et il est pas de bon ton de mettre en lumière cet horreur à travers la puissance d’attraction médiatique du Nobel.

Alors faute de raisins on se contente de merle. Le Docteur se console  avec ce prix Sakahrov .Mais que représente ce prix pour un homme qui a raflé au  file des ans  des tas des prix dont notamment le prix de l’ONU pour les droits humains,le prix international roi Baudouin etc…, des veritables cache sexe des occidentaux vis a vis des congolais.

Rendez vous l’année prochaine pour le Nobel,sinon un autre Sakarov, peut être!

Kerwin Mayizo

Kerwin Mayizo

Kerwin Mayizo

Diplômé du STUDEC (Studio école de France).


Tags assigned to this article:
Denis MukwegeHôpital Panziprix Sakharov

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Il est moins une à Kinshasa

Les mots manquent pour qualifier la gravité de la situation qui prévaut actuellement au Congo. La commission électorale congolaise s’apprête

ADF/NALU ou FARDC qui a tué le colonel Mamadou Ndala ?

[wp_ad_camp_3] Jeudi 2 janvier 2013, le colonel de l’armée congolaise (FARDC), Mamadou Ndala a connu la mort suite à une

Un peuple qui fait d’un homme son idéal est appelé à échouer

Certains compatriotes avancent que Tshisekedi a offert au peuple congolais l’occasion d’entrer dans l’histoire en se joignant à lui pour

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*