RD Congo: Bolloré convoite la Société commerciale des transports et des ports

by Roger Musandji | 14 août 2013 13 01 51 08518

Le ministre congolaise du Portefeuille, Louise Munga Mesozi, a confirmé l’intérêt du groupe français pour une reprise de la Société commerciale des transports et des ports (STC). «Le groupe Bolloré est un opérateur économique français de renommée mondiale qui a manifesté son intérêt pour la SCTP en présentant une offre au ministère du Portefeuille», a-t-elle déclaré, citée Media Congo.

Le ministre précise, cependant, qu’aucun contrat n’a été signé avec Bolloré, indiquant qu’un appel d’offres restreint sera lancé pour la sélection d’un repreneur de la société. « C’est par courtoisie administrative qu’il était de bon aloi de répondre aux courriers reçus de cet opérateur. Ce qui, contrairement aux rumeurs propagées dans la ville, n’équivalait pas à la signature d’un quelconque contrat entre le gouvernement et Bolloré », a-t-elle souligné.

Mme Mesozi a également rappelé que l’appel d’offres restreint est un mode de sélection prévu par la loi sur le désengagement de l’Etat (Loi 08/008 du 7 juillet 2008, article 7).

« On ne peut donc pas parler d’opacité car l’appel d’offres se fera par voie de presse tant nationale qu’internationale, et le cahier des charges y relatif sera élaboré en collaboration avec les experts techniques et financiers et les partenaires sociaux de la SCTP », a-t-elle  affirmé, invitant les salariés de la SCTP à « adhérer dans le processus  de restructuration de la société au lieu de se nourrir des rumeurs démobilisatrices ».

Fondée en 193, la SCTP (ex Onatra) est active dans l’exploitation ferroviaire et portuaire, ainsi que dans le transport fluvial. La société  souffre depuis de  nombreuses années  de difficultés financières en raison notamment de la vétusté de ses infrastructures, de l’engorgement du port de Matadi dans lequel elle opère, du manque de pièces de rechange et de la concurrence des ports privés. 

 

Source URL: http://archives.oeildafrique.com/rd-congo-bollore-convoite-la-societe-commerciale-des-transports-et-des-ports/