RD Congo : Un atout stratégique pour DHL

Dans un centre de trie de DHL à Kinshasa. Image d'Archives.

Dans un centre de tri de DHL à Kinshasa. Image d’Archives.

La société DHL, présente depuis trente ans en République démocratique du Congo, veut investir le secteur des PME afin d’encourager une politique économique tourné vers l’exportation, vers l’international et de contribuer ainsi à créer des emplois. 

« Nous considérons les PME comme le moteur de la croissance en RD Congo et en Afrique subsaharienne… » a déclaré Charles Brewer, représentant de DHL basé à Cap Town en Afrique du sud, lors d’une visite éclair Kinshasa où il a rencontrés les médias et certains acteurs économiques clés.

Charles Brewer a affirmé la volonté de DHL, entreprise spécialisée dans l’express international et la logistique d’investir dans les capacités de son réseau congolais d’une part pour assurer une meilleure visibilité de ses activités et d’autre part d’offrir l’accès aux différentes PME africaines en général et congolaises en particulier au marché mondial.

Selon une étude réalisée par DHL en partenariat avec IHS Global Insight, les PME présentes sur le marché international sont deux fois plus prospères que celles qui opèrent uniquement sur les marchés locaux. DHL offre la possibilité à la RD Congo, par sa politique d’investissement, de se connecter à 220 destinations et améliorer ainsi les capacités de ses PME à devenir pérennes.

Aussi, pour exploiter au mieux l’atout congolais, DHL  a investi près de deux millions de dollars américains notamment dans les infrastructures et les véhicules de livraisons afin de rapprocher davantage la RD Congo des standards internationaux, d’accompagner la croissance économique du pays sur le long terme et d’assurer, comme noté plus haut, sa propre visibilité. « Il faut signaler un certain nombre d’améliorations des parcs et installations pour 2015, y compris les améliorations de notre usine et de notre centre de service de Kinshasa. Nous avons également augmenté nos points de service à plus de 350 agences. » a déclaré Charles Brewer.

Les objectifs de DHL en RD Congo sont de mettre en place un partenariat avec mille PME, d’ici la fin de l’année 2015 et deux milles à la fin de l’année 2016 et d’aider les partenaires, par des cours gratuits orientés vers l’exportation, à se rendre visibles sur le marché international. Grace au nouveau programme lancé, il y a deux ans en RDC, DHL compte 800 partenaires au niveau des PME.

Safi Fele
© OEIL D’AFRIQUE

 

Safi Fele

Safi Fele

Journaliste basée à Paris.


Tags assigned to this article:
DHLkinshasamessagerieRDCTransport

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Microfinance au Sénégal : le revenu des clients en question

La Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) a publié une étude portant sur l’impact du microcrédit sur

RDC : Les prisonniers dont l’opposition exige la libération avant de dialoguer

[GARD align= »center »] Si le dialogue politique national tarde à démarrer en République démocratique du Congo, c’est parce que les violons

Sommet des Grands Lacs : La création d’une force neutre au cœur des échanges

Les présidents de la République démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda ainsi que les représentants des Etats de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*