RD Congo: Washington gèle les avoir du chef de la police de Kinshasa

[GARD align= »center »]

Le général Célestin Kanyama, chef de la police congolaise à Kinshasa. © DR

Le général Célestin Kanyama, chef de la police congolaise à Kinshasa. © DR

Washington a annoncé, jeudi 23 juin, le gèle des avoirs de Célestin Kanyama aux Etats-Unis, chef de la police de Kinshasa pour sa responsabilité dans des violences et des disparitions « ciblant des civils, des femmes et des enfants ».  

La pression des Etats-Unis s’accentue contre le régime de Joseph Kabila. En plus du gèle des avoirs du chef de la Police de Kinshasa, annoncé ce jeudi 23 juin 2016, Washington a  interdit à toute entité américaine de faire des transactions avec Célestin Kanyama.

«Alors que la limite constitutionnelle du mandat du président Kabila touche à sa fin en décembre, le régime s’est engagé dans une vague de répression, comprenant l’arrestation des membres de l’opposition et la suppression violente de manifestations politiques, afin d’éviter la tenue d’élections nationales programmées », a justifié John Smith, directeur du Bureau de contrôle des actifs étrangers (OFAC).

«L’initiative du Trésor envoie le message clair de la condamnation par les Etats-Unis des actions violentes et répressives du régime, en particulier celles de Célestin Kanyama, qui menacent l’avenir de la démocratie pour le peuple de la RDC», a-t-il ajouté.

Célestin Kanyama a été épinglé à plusieurs reprises par les organisations de défense des droits de l’Homme ces dernières années, notamment pour la répression violente contre des manifestations de janvier 2015. Plus de 40 personnes avaient été tuées, dont une vingtaine par les forces de police.  Au moins une cinquantaine de jeunes hommes et de garçons ont été tués lors d’une opération de Police conduite par le général Célestin Kanyama nommé en décembre 2013 chef de la police de Kinshasa.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]



[fbcomments]

Related Articles

Kinshasa a peur : les «kuluna » sèment à nouveau la mort et la désolation

Jeudi 9 avril 2015, Il est environ une heure du matin, dix bandits s’introduisent dans une parcelle de l’avenue Luango,

RDC: arrivée du président Kabila à Beni, théâtre d’un récent massacre

 [GARD align= »center »] Le président congolais Joseph Kabila est arrivé jeudi après-midi dans la ville de Beni, important carrefour commercial de

Congo : Après le Niger, la Côte d’ivoire bénéficie d’un prêt de 100 milliards de la part de Brazzaville

Durant sa visite d’Etat en République de Congo en juin dernier, le président de la République de Côte d’ivoire, Alassane Ouattara avait

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*