RDC : 1 500 enfants victimes de la barbarie islamiste sous les yeux de l’ONU

Monusco – les troupes de l’Onu ont leur camp basé ici à Walungo où elle ont fait un centre islamique.

Monusco – les troupes de l’Onu ont leur camp basé ici à Walungo où elle ont fait un centre islamique.

L’association AED (Aide à l’Eglise en Détresse), a dévoilé un dossier avec preuve à l’appuie de la présence en RD Congo de camps d’entraînement au djihad rassemblant 1 500 enfants.

Maria Lozano, vice-directrice des communications de l’AED a témoigné ce lundi 20 sur des révélations de leurs sources qui pour des raisons de sécurité a choisi de taire leurs noms.  Avec preuve à l’appuie elle a annoncé la présence de trois camps situés sur les montagnes de Ruwenzori, regroupant 1 500 enfants  âgés de neuf à quinze ans ; pour la plus part orphelins mais aussi des enfants attirés avec la promesse d’échapper à la pauvreté.

Parmi ses enfants embrigadés des garçons auraient été aperçus avec des tenues de camouflage, faisant des exercices ; et quant aux filles, qui ont l’obligation de porter la burqa, seraient préparées à se marier avec des combattants islamiques. Maria Lozano a déclaré selon leurs informations que des filles seraient soumises à l’esclavage sexuel.

Complicité de l’ONU ?

La présence de fondamentalistes musulmans pakistanais, parmi les membres de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation de la République Démocratique du Congo (MONUSCO), laisse sous entendre leur complicité dans la présence soudaine de ces camps djihadistes dans un pays avec une majorité de chrétiens.   Ces membres de L’ONU seraient à l’initiative Des écoles coraniques et des chantiers de construction des mosquées en cours.

La vice-directrice des communications de l’AED a ajouté dans son témoignage disponible en intégralité sur le site de l’AED  « Cela fait déjà un mois que la Conférence épiscopale a adressé un appel pressant au Président de la République Démocratique du Congo  et à la communauté internationale, mais personne n’a réagi».

Naïma Ounane

© OEIL D’AFRIQUE

Naïma OUNANE

Naïma OUNANE

Journaliste à Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
djihadistesMonuscoRDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

RDC: neuf morts dans une attaque de rebelles ougandais dans l’Est

Neuf personnes ont été tuées mardi soir dans un village de la région de Beni, dans l’est de la République

Ali Bongo Ondimba dénonce les détournements outranciers des deniers publics dans son pays

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a dénoncé, dimanche soir à Libreville, les détournements outranciers des deniers publics dans son

La CPI veut plus de preuves avant un éventuel procès contre Gbagbo

Dans une décision rendue lundi, ils demandent au procureur un complément d’enquête avant de mettre Laurent Gbagbo en accusation et,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*