RDC: 10 morts et 4 blessés dans une collision entre deux trains

RDC: 10 morts et 4 blessés dans une collision entre deux trains
collision entre deux trains

Un train transportant des passagers en RDC.
© Ph/Archives

Dix personnes ont été tuées et 4 autres blessées dans une collision frontale survenue samedi entre deux trains marchandises de la Société commerciale des Transports et des Ports (SCTP), au niveau de Songololo, à environ 90m de Matadi, au Bas-Congo (sud-ouest de la RDC), a-t-on appris des sources de la direction générale de la SCTP.

Selon la source, les deux trains provenaient respectivement de Kinshasa et de la ville portuaire de Matadi, chef-lieu de la province du Bas-Congo. L’accident a déjà fait 10 morts et 4 blessés, a précisé la source. Les causes de l’accident ne sont pas encore élucidées jusqu’ici. Mais d’après certains responsables de la SCTP, l’ampleur des dégâts est considérable.

Construite de 1890 à 1898 entre le port de Matadi et Kinshasa, la ligne ferroviaire Kinshasa-Matadi (365 km) est dans un état de délabrement avancé.

Les accidents ferroviaires sont fréquents en RDC à cause notamment de la vétusté des locomotives et du réseau ferroviaire mis en place depuis l’époque coloniale, qui ne sont que très peu entretenus depuis l’accession du pays à l’indépendance en 1960.

(Xinhua)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
RDCtrain

Related Articles

L’Afrique sera au cœur des efforts pour mettre fin à la pauvreté

Le président de la Banque mondiale (BM) Jim Yong Kim a déclaré samedi que l’Afrique serait au cœur des efforts

La dette mondiale en direct

La dette mondiale augmente de 300 000 dollars toutes les secondes. Pour bien situer les pays les uns par rapport aux

« L’actualité africaine en 5 titres » du 17 septembre 2016

[GARD align= »center »] Burkina: Luc Adolphe Tiao, dernier Premier ministre de Compaoré, inculpé pour assassinat et écroué Luc Adolphe Tiao, le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*