RDC: 24 morts lors d’une attaque de rebelles ougandais dans l’est

[GARD align= »center »]

Des personnes se rassemblent à Beni, ville du Nord-Kivu dans l'est de la RDC, après une attaque imputée à des rebelles ougandais aux abords de la ville, le 12 mai 2015

Des personnes se rassemblent à Beni, ville du Nord-Kivu dans l’est de la RDC, après une attaque imputée à des rebelles ougandais aux abords de la ville, le 12 mai 2015

Vingt-quatre personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque de rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) et les combats qui ont suivi dans l’est de la République démocratique du Congo, selon un nouveau bilan donné par l’ONU.

« Nous avons perdu un Casque bleu (…) quatre soldats (congolais) ont été tués (…) 12 ADF tués et 7 civils tués à la machette à l’hôpital d’Eringeti », dans le nord de la province du Nord-Kivu, a déclaré à l’AFP le colonel Félix-Prosper Basse, porte-parole de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco). Un bilan précédent donné de sources locales et onusienne faisait état d’au moins 13 morts dont un Casque bleu malawite.

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
kivuMonuscoonuRDCrebelles

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Sénégal: la Police s’oppose à la marche du PDS, qui promet un sit-in samedi

La Police sénégalaise a neutralisé, vendredi après-midi à Dakar, les cadres du Parti démocratique sénégalais (PDS) qui s’étaient rendus à

L'article le plus lu hier sur RM COMMUNICATION

Le dernier entretien téléphonique du candidat numéro 11, Etienne Tshisekedi a fait coulé beaucoup d’encres. Les analyses politique se sont

Egypte: Sissi s’engage à régler les problèmes en « deux ans »

[GARD align= »center »] Abdel Fattah al-Sissi, ultra-favori de la présidentielle en Egypte après avoir destitué l’islamiste Mohamed Morsi, s’est engagé dimanche

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*