RDC : 519 rebelles du M23 ont déserté

RDC : 519 rebelles du M23 ont déserté

Certains de ces anciens rebelles interrogés par la BBC ont affirmé qu’ils étaient prêts à se battre contre les FARDC (les forces armées congolaises). Mais qu’ils n’étaient pas disposés à se battre contre la communauté internationale.

Toujours selon eux, le type de matériels dont sera équipée la brigade spéciale « a semé la panique et fait fuir les gens ».

La peur aurait gagné certains combattants du M23 depuis l’annonce du déploiement par l’ONU d’une brigade d’intervention qui aura pour mandat de neutraliser les groupes armés actifs dans l’est de la

République Démocratique du Congo.

Et la Monusco, la mission des Nations Unies en RDC, a indiqué que la majorité des troupes de cette brigade spéciale onusienne sera déployée d’ici la fin de ce mois.

Son commandant et certains soldats sont déjà sur place.

Le porte–parole militaire du M23 a déclaré sur la BBC qu’il n’est pas possible d’empêcher ceux qui veulent s’enfuir de partir.

Vianney Kazarama a par ailleurs minimisé ces départs avant de réaffirmer la « détermination » des combattants qui sont restés.

Il a cependant précisé qu’il faut privilégier la solution politique.

Certains de ces déserteurs ont indiqué à la BBC que le M23 est en train d’élaborer un plan pour déstabiliser la région, afin d’empêcher le déploiement de la brigade.

Ils ont ajouté que des instructeurs rwandais sont entrain d’assurer la formation des combattants du M23 , et leur montrer comment déstabiliser la région.

Le M23 aurait même déjà un plan d’action.

bbc.co.uk

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
M23RDC

Related Articles

Le G20 moins ambitieux qu’espéré sur l’Afrique

[GARD align= »center »] Le G20 s’est pour la première fois engagé samedi à soutenir l’économie africaine, dans le but de réduire

La Guinée Equatoriale n’a (presque) plus de dettes

La quasi-totalité de la dette de la Guinée, estimée à 365,3 millions de dollars, a été annulée cette semaine par

La Maison de l’Afrique ouvre ses portes à Paris

Hébergée dans les locaux de L’Harmattan, la structure est fonctionnelle depuis le 3 mai. Longtemps considérée comme une réalisation utopique en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*