RDC : Plus de 6.000 Congolais expulsés par l’Angola et le Congo-Brazzaville en 2014

RDC : Plus de 6.000 Congolais expulsés par l’Angola et le Congo-Brazzaville en 2014

[GARD align= »center »]

Beach en RDCDepuis le début de l’année, plus de 6.000 ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) ont été expulsés de l’Angola et du Congo-Brazzaville. Information donnée par le gouvernement de la RDC ce mardi.

« Au chapitre des rapatriements forcés de Congolais présumés en séjour irrégulier dans certains pays, le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej a fait savoir que depuis le début de l’année, 4.017 compatriotes ont été expulsés du territoire de la République d’ Angola », indique le communiqué du ministre des médias et porte-parole du gouvernement, Lambert -Mende.

[GARD align= »center »]

Le même document indique que 2.434 ressortissants de la RDC ont été par ailleurs expulsés de la République du Congo Brazzaville au cours de la même période. « La Direction Générale des Migrations (DGM) et le ministre des Affaires Sociales et des Affaires Humanitaires ont été chargés de prendre toutes les dispositions pour leur accueil et une assistance humanitaire appropriée », peut-on y lire.

Des expulsions qui ne sont pas du goût du gouvernement de la RDC. Des délégations gouvernementales de haut niveau se sont rendues à Brazzaville et ont eu des séances de travail avec les autorités de Brazzaville.

[GARD align= »center »]

Au cours des séances de travail avec les autorités du Congo-Brazza, la RDC a articulé sa protestation contre toute expulsion illégale ainsi que tous les cas de violation des droits élémentaires de ses ressortissants.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
AngolaCongo-BrazzavilleRDC

Related Articles

La RDC n’a toujours pas de « gouvernement de cohésion nationale »

[GARD align= »center »] La République démocratique du Congo n’a pas réussi à former un gouvernement rassemblant des membres de la majorité,

Centrafrique : Découverte d’un charnier au Quartier Général de l’ex rébellion Séléka à Bangui

[wp_ad_camp_3] A cette allure, Michel Djotodia aura du mal à conserver son fauteuil présidentiel qu’il a gagné par un coup

RDC : Limogeage d’Ahmed Kalej Nkand, directeur général de la GECAMINES

[GARD align= »center »] Selon une ordonnance présidentielle lue dimanche à la radio nationale de la République Démocratique du Congo (RDC), les

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*