RDC: 61 journaux interdits de parution faute d’autorisation

RDC: 61 journaux interdits de parution faute d’autorisation

 [GARD align= »center »]

PRESSE EN RDC

| Archives

Soixante-et-un journaux n’ayant pas d’autorisation de diffusion en République démocratique du Congo ont été interdits de parution afin d’assainir l’espace d’information dans le pays, annonce un arrêté du ministère des Médias.

Les organes de presse visés dans le présent arrêté ne détiennent aucun titre les autorisant à exercer (…) et, de ce fait, n’existent pas en tant qu’organes de presse, précise l’arrêté, daté de mercredi, du ministre des Médias Lambert Mende, également porte-parole du gouvernement.

Considérant la nécessité de faire respecter la loi et d’assainir l’espace informationnel afin de le rendre plus utile à la population, le texte interdit, sur toute l’étendue du territoire congolais, 61 journaux, poursuit l’arrêté, qui liste les différents médias concernés.

Parmi les organes de presse ciblés figurent des médias connus à Kinshasa, dont Géopolis, RD Congo News et l’Agence de presse associée (APA).

Certains responsables des journaux se disent surpris par l’arrêté du ministre, affirmant qu’ils sont en ordre ou en processus de régularisation de leur situation. 

Après publication de l’arrêté (…) ,nous avons déposé tout le dossier au ministère (…) et nous attendons la suite, a confié à l’AFP Barthélemy Bosongo de l’APA. Pour sa part, Willy Kalengay, de l’hebdomadaire Géopolis, a affirmé avoir écrit au ministère pour une prise en compte de sa démarche de régularisation entamée avant même l’arrêté.

Le responsable d’une agence de presse qui a souhaité rester anonyme a, lui, procédé jeudi à l’achat du formulaire pour se mettre en ordre.

Interrogée par l’AFP, l’ONG

[wp_ad_camp_3]

congolaise Journaliste en danger (JED), partenaire de Reporters sans frontières, s’est étonnée de cette mesure.


Pourquoi n’avoir pas donné aux médias qui paraissent régulièrement un moratoire pour qu’il se mettent en ordre avec la loi, plutôt que cette précipitation qui montre une hostilité face à la liberté de la presse et au fonctionnement des médias, s’est interrogé Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de JED.

Il s’est par ailleurs interrogé sur la légitimité du ministère des Médias à prendre une telle décision. Il existe le CSAC (Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication) qui est habilité (…) à sanctionner ou à demander aux médias de se mettre en ordre, a-t-il fait valoir.

Un autre arrêté du ministre, daté de lundi, annonce par ailleurs que 75 journaux cessent d’exister pour n’avoir pas paru pendant plus de trois ans ainsi que ceux n’ayant publié aucune édition depuis l’obtention du récépissé les autorisant à exercer.

JED a estimé que l’année 2012 avait été une année record en termes d’atteintes à la liberté de la presse, avec au moins 184 cas d’atteintes diverses au droit d’informer et d’être informé, dont 78 cas de censure et 59 arrestations ou détentions de journalistes.

AFP

[wp_ad_camp_3]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
RDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RDC : 17 nouvelles fosses communes découvertes par l’ONU dans le Kasaï central

[GARD align= »center »] L’ONU a annoncé mercredi avoir découvert 17 nouvelles fosses communes – portant leur nombre à 40 – dans

RDC : Le MLC n’est pas d’accord avec l’application fait par le gouvernement de la loi d’amnistie

[GARD align= »center »] Promulguée le 11 février dernier par le Président congolais Joseph Kabila, la loi sur l’amnistie continue d’alimenter les

Burundi: un juge de la Cour constitutionnelle fuit le pays après des pressions

Le vice-président de la Cour constitutionnelle du Burundi, appelée à se prononcer dans les jours qui viennent sur la légalité

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*