RDC : 900 combattants ont trouvé la mort dans les combats entre l’armée et le M23 en octobre

RDC : 900 combattants ont trouvé la mort dans les combats entre l’armée et le M23 en octobre
Le général Lucien Bahuma (FARDC)

Le général Lucien Bahuma (FARDC)

Plus de 900 combattants ont été tuées dans les combats qui ont opposé les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) dans l’est du pays.

C’est le général Bahuma Ambamba, commandant de la 8ème région militaire de la République Démocratique du Congo (RDC) qui a annoncé les chiffres. Il s’agit d’un chiffre global concernant les décès dans les rangs des Forces Armées de la RDC, du mouvement M23 et dans le contingent de l’ONU. En dehors de ces pertes en vies humaines, on note que plus de 650 soldats de l’armée nationale ont été blessés.

« Nous avons compté 715 corps du coté de l’ennemi, on a perdu 201 soldats dans les FARDC et 3 Casques bleus tanzaniens de la brigade d’intervention de la Mission de l’ONU pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) », a indiqué le général Bahuma.

[wp_ad_camp_2]

Outre les morts et les blessés, plusieurs rebelles se sont rendus à l’armée. Le général explique aussi qu’au cours de l’opération « Pomme-Orange », qui consistait à neutraliser totalement le M23, plus de 540 rebelles de ce mouvement rebelle dont 72 Rwandais et 28 Ougandais se sont rendus à l’armée.

 « La durée de l’opération était de 30 jours, comme l’ennemi n’avait pas résisté aux frappes de l’armée, elle n’a durée que dix jours », a-t-il dit.

Les FARDC aidées par la brigade d’intervention de la MONUSCO ont mené en octobre une offensive contre le M23 au nord de la ville de la ville de Goma, obligeant le M23 à se réfugier en Ouganda.

La victoire de l’armée sur le M23 pousse certains groupes armés actifs dans l’Est à se rendre à la MONUSCO et à l’armée pour déposer les armes. On apprend d’ailleurs que 1500 anciens combattants du M23 pourraient être intégrés dans l’armée régulière de la RDC. 

oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
fardcgomaguerreM23RDC

Related Articles

Guinée : 5 ans de prison requis contre un député de l’opposition

[GARD align= »center »] Le procès du député de l’opposition Ousmane Gaoual Diallo  poursuivi pour « diffamation, menaces de mort, outrage au chef

La Guinée expulse 24 Maliens

Les autorités de Guinée ont expulsé 23 jeunes ressortissants maliens et un vieillard, soupçonnés d’être des djihadistes, selon des sources

Macky SALL distribue des postes aux jeunes sénégalais

Le Premier ministre a donné des instructions au ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*