Alerte Infos

RDC : Affaire Biac, le gouvernement sommé de rembourser les créances à la Banque.

[GARD align= »center »]

Le Palais du Peuple à Kinshasa, RDC. source: DR Assemblée nationale

Le Palais du Peuple à Kinshasa, RDC. source: DR

L’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo s’est penchée sur l’affaire qui secoue la Banque internationale pour l’Afrique au Congo, BIAC.

Dans un communiqué rendu publié au terme de sa séance plénière du mardi, la chambre basse du parlement congolais a formulés des recommandations au gouvernement congolais ainsi qu’à la Banque centrale du Congo.

Au gouvernement d’abord, l’Assemblée a recommandé de rembourser les créances de la BIAC arrêtées à 30 millions USD. Et ce, dans un plus bref délai.

A la Banque centrale du Congo, il a été recommandé la nécessité de cristalliser son indépendance, de veiller à la protection des dépôts de 300.000 clients et de clôturer ce dossier, dans les meilleurs délais, par l’agrément d’un repreneur crédible.

Concrètement, cela appelle le Premier Ministre à payer, en toute urgence, les millions de dollars dus à cette banque en sérieuses difficultés et à respecter scrupuleusement l’indépendance constitutionnelle de la BCC dans son rôle de réguler le marché financier en RDC.

Depuis plusieurs mois maintenant, la Banque internationale pour l’Afrique au Congo, Biac, troisième banque du pays connait des problèmes de liquidité. Le retrait est toujours limité à 500 dollars à certains guichets.

Freddy Mulumba
Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Freddy Mulumba

Freddy Mulumba

Journaliste basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo


Tags assigned to this article:
banqueéconomieparlementRDC

[fbcomments]

Related Articles

Accusé par l’ONU en RDC, l’Ouganda menace de se retirer de ses missions de paix

L’Ouganda a menacé vendredi de retirer ses troupes de Somalie, où elles forment l’ossature de la force de l’Union africaine,

RDCongo: combats dans l’est entre l’armée et un groupe rebelle ougandais

Des rebelles ougandais des forces alliées démocratiques (ADF-Nalu) se sont emparés jeudi de la localité de Kamango dans le Nord-Kivu,

Nigeria : 60 morts dans une attaque sur un marché du bétail

KADUNA (Nigeria) — Jusqu’à 60 personnes ont été tuées dans une attaque par des hommes armés sur un marché de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*