RDC: Aubain Minaku dans le bureau Afrique de l’Elysée

Le Président de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo, Aubain Minaku a été reçu par Franck Paris, le conseiller Afrique de l’Elysée.

Le Président de l'Assemblée nationale de la RDC, Aubin Minaku

Le Président de l’Assemblée nationale de la RDC, Aubin Minaku

[GARD align= »center »]

Avec le jeune conseiller du Président Français, le PAN Congolais a sans nul doute passé en revue la situation politique qui prévaut en RDC. En effet, le géant Francophone est depuis 2016 dans une crise politique qui a vu toutes les institutions du pays être hors mandats électifs.

Du côté de la communauté internationale, le message reste le même. Le régime Kabila doit œuvrer à une alternance démocratique via l’organisation d’élections libres et transparentes. Bien que sous-pression Kinshasa semble manœuvrer sa son rythme et pousse les observateurs à plus d’inquiétudes.

Le Président de la CENI, Corneille Nangaa a annoncé les difficultés rencontrées pour une organisation d’élections en décembre 2017. Pour lui, la situation qui prévaut dans le Kasaï fait partie des raisons qui conduit à revoir les délais. La grande region du Kasaï connaît depuis quelques mois des troubles empêchant l’enrôlement des populations. Ce qui équivaut à environ 10% du corps électoral.

Mais la visite d’Aubin Minaku au nouveau conseiller Afrique d’Emmanuel Macron soulève des interrogations sur le positionnement du Président de l’Assemblée nationale congolaise. Minaku serrait-il le candidat de la majorité? Réussira t-il à convaincre l’extérieur avant les siens? Rien n’est certain tant en interne les opposants à cette idée sont nombreux et ont fait de cette question un tabou.

Roger Musandji
Oeil d’Afrique.

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
Aubin MinakufranceRDC

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

RDC: des affrontements armés entre rebelles du M23 font 10 morts

Des incidents armés ont opposé dimanche soir des factions rivales du mouvement M23 et fait dix morts parmi les rebelles

RDC: la police disperse une manifestation contre un troisième mandat de Kabila

La police congolaise a dispersé samedi à Kinshasa des manifestants hostiles à tout projet qui permettrait au président Joseph Kabila

Transport à Kinshasa: La société française RATP se positionne

La société française RATP se positionne à Kinshasa pour emporter le contrat de gestion des transports publics de la capitale

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*