RDC: Augmentation du prix de transport à Kinshasa

RDC: Augmentation du prix de transport à Kinshasa

Bus à Kinshasa

La principale association du secteur a démarré hier la phase de sensibilisation à l’augmentation de 50 FC de la tarification de tous les itinéraires sur l’étendue de la ville de Kinshasa.
À vrai dire, il ne s’agit pas vraiment d’une hausse au sens strict du terme mais juste de l’application d’un arrêté datant du 13 septembre 2011 sur lequel l’autorité urbaine avait déjà autorisé la hausse de la grille tarifaire. En l’espace de quelques jours, l’on est passé d’un refus sans appel du ministère provincial des Transports d’envisager un pareil dénouement après la dernière hausse du carburant à la pompe, à la confirmation d’une révision à lahaussedes tarifspar l’Association des chauffeurs du Congo, au terme des pourparlers. « L’arrêté était là depuis longtemps.

Il nous revenait de procéder à la sensibilisation des chauffeurs, selon l’autorité urbaine. Il n’y a pas de problème », a déclaré une source contactée dans la commission tarifaire. Hier matin encore, certains chauffeurs exigeaient les anciens tarifs aux usagers du transport en commun visiblement non informés non plus. D’où la raison de la sensibilisation qui a démarré en trombe pour sepoursuivre. « Les communiqués officiels sont publiés, il n’y a plus de problème », a ajouté notre source. À l’époque, a-t-elle confié, « la commission tarifaire a bien siégé et un arrêté en est ressorti mais il n’a jamais été publié. Il ne restait plus que la signature de l’autorité urbaine. Il n’y avait pas la transmission officielle de cet arrêté mais depuis aujourd’hui, la situation a évolué et nous pouvons désormais l’appliquer ».

Laurent Essolomwa



Related Articles

Mali: le Tchad appelle les armées ouest-africaines à hâter leur déploiement

Le président tchadien Idriss Deby Itno a appelé mercredi la force ouest-africaine et l’armée malienne à accélérer leur déploiement dans

L’ex-président sud-africain Nelson Mandela hospitalisé pour examens médicaux

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, a été hospitalisé samedi pour des examens médicaux qui étaient prévus, a annoncé

Nigeria : un ex-ministre condamnée à rembourser 140 millions d’euros à l’Etat

[GARD align= »center »] La Haute Cour fédérale de Lagos a ordonné jeudi la confiscation définitive de la somme de 153 millions

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*