RDC : la Belgique met en vente des propriétés situées dans plusieurs villes du Congo

RDC : la Belgique met en vente des propriétés situées dans plusieurs villes du Congo

[GARD align= »center »]

Kinshasa

L’administration des Services patrimoniaux du SPF Finances vient de mettre en vente une demi-douzaine de propriétés situées dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo (RDC), dont deux niveaux de l’actuelle ambassade de Belgique, a-t-elle indiqué sur son site internet visité par l’agence Belga.

Dans la capitale, Kinshasa, il s’agit d’une concession avec «villas, hangars et dépendances» (1,1 million), d’une «villa résidentielle» (mise à prix pour 330 000 euros), ainsi que de deux plateaux de bureaux aux 9ème et 10ème étages «dans un immeuble commercial et résidentiel» des Galeries présidentielles – en fait celui qui abrite l’ambassade – dans le quartier de la Gombé (pour 140 000 euros chacun ou 210.00 pour le tout).

[GARD align= »center »]

Selon l’agence Belga, cette vente intervient alors que la Belgique s’apprête à entamer, en principe en juillet prochain, la construction d’une nouvelle chancellerie à Kinshasa, qui abritera les diplomates belges et néerlandais.

A Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-Kivu (est), mentionne la même source, c’est l’ancienne chancellerie du consulat de Belgique – un poste fermé à la suite de la dernière crise diplomatique entre Bruxellles et son ancienne colonie, causée par des propos peu amères du ministre des Affaires étrangères de l’époque, Karel De Gucht – qui est offerte aux acheteurs potentiels (sans prix fixé).

A Goma, dans la province voisine du Nord-Kivu, le Service public fédéral Finances met en vente au profit de son homologue des Affaires étrangères une autre propriété devenue excédentaire pour 1,6 million d’euros. Elle possède trois bâtiments principaux, mais l’acheteur bénéficiera d’une réduction de 278 000 euros s’il s’engage à y maintenir une «activité éducative et scolaire d’un enseignement belgo-congolais sur le site».

[GARD align= »center »]

Et à Matadi, le principal port congolais et chef-lieu de la province du Bas-Congo (sud-ouest), le bien mis en vente est un terrain qui accueillait l’ancienne résidence du consulat de Belgique, fermé de plus longue date (pour 230 000 euros), rapporte l’agence Belga.


Tags assigned to this article:
belgiquekinshasaRDC

Related Articles

RDC : le gouvernement nie un report des élections annoncé par Kabila

[GARD align= »center »] Le gouvernement congolais a démenti mardi après midi l’annonce attribuée au président Joseph Kabila, selon laquelle les élections

RDC: l’ancien Premier ministre togolais mènera des consultations pour le lancement du dialogue

[GARD align= »center »] L’Union africaine (UA) a chargé Edem Kojo, ancien Premier ministre togolais et membre du groupe de sages de

RDC: Justin Marie Bomboko, le «patriarche» s’en est allé

[GARD align= »center »] L’ancien ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo (RDC), Justin Marie Bomboko s’est éteint jeudi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*