RDC : Bruno Kabatshi, un haut responsable de l’UDPS arrêté et détenu au secret

RDC : Bruno Kabatshi, un haut responsable de l’UDPS arrêté et détenu au secret

 [wp_ad_camp_3]

l'UDPS EN RDCL’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi, principal parti d’opposition en République démocratique du Congo (RDC) annonce mercredi l’arrestation d’un de ses hauts responsables en la personne de Bruno Kabatshi. Selon les informations, Bruno Kabatshi a été arrêté dans le centre de la RDC le 2 janvier dernier et a été ensuite transféré à Kinshasa pour être détenu dans un lieu inconnu.

Augustin Kabuya, le porte-parole adjoint de l’UDPS affirme que Bruno Kabatshi a été arrêté à la suite d’un débat contradictoire qu’il aurait fait avec un membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) au pouvoir.
« Il s’est bien défendu. Après l’émission, il a été arrêté sur ordre du gouverneur de la province (Alphonse Ngoy Kasanji, ndlr). On l’a acheminé directement à l’aéroport et on l’a transféré à Kinshasa à bord d’un avion cargo. Jusqu’à présent, on ne sait pas où il est.», a déclaré Augustin Kabuya.

 [wp_ad_camp_2] 

L’UDPS est officiellement le principal parti de l’opposition au regard des résultats des dernières élections présidentielles. Le Chef de ce parti, Etienne Tshisekedi, 81 ans, est né au Kasaï occidental, province riche en diamants mais dont les habitants sont très pauvres.

Jusqu’à ce jour, Etienne TShisekedi ne reconnait pas la victoire de Joseph Kabila lors de l’élection présidentielle contestée de 2011. Il s’était autoproclamé président « élu » alors que les résultats officiels de cette élection à un tour, le mettaient en deuxième place.

Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
politiqueRDC

Related Articles

RDC: Protéger « de toute urgence » les civils des combats entre Bantous et Pygmées

La République démocratique du Congo doit protéger « de toute urgence » les civils victimes d’affrontements meurtriers qui, depuis 2013, opposent des

RDC: un rapport parlementaire dément le caractère « terroriste » des militants arrêtés mi-mars

Les militants du mouvement Filimbi arrêtés mi-mars à Kinshasa n’avaient vraisemblablement aucune visée « terroriste », selon un rapport d’enquête parlementaire obtenu

L’ONU exige que Brazzaville cesse d’expulser des ressortissants de RDC

[GARD align= »center »] L’ONU a exigé lundi que le Congo-Brazzaville cesse d’expulser des ressortissants de la République démocratique du Congo comme

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*