RDC : Le chanteur congolais Koffi Olomide libéré

[GARD align= »center »]

Le chanteur congolais Antoine Agbepa Mumba dit Koffi Olomide

Le chanteur congolais Antoine Agbepa Mumba dit Koffi Olomide|©DR

Le chanteur congolais Antoine Agbepa Mumba dit Koffi Olomide a été libéré, samedi 30 juillet, après quatre jours d’arrestation provisoire à la Prison centrale de Makala (Kinshasa).

Joint par Radio Okapi, l’avocat du chanteur, Me Ruffin Lukoo a expliqué que son client a été libéré le fait qu’il n’y a eu aucune plainte déposée contre lui.

Le Parquet le poursuivait pour coups et blessures volontaires administrés en public à l’une de ses danseuses, vendredi 22 juillet à Nairobi (Kenya), d’où l’artiste musicien congolais avait été expulsé suite à cet acte.

«Je confirme que depuis 14 heures, Koffi a quitté la prison et se trouve à son domicile parce qu’après que le tribunal a rejeté la demande de mise en liberté provisoire, il s’est posé un problème de droit parce que le parquet n’a pas le fait de la cause. Les images, oui mais sont issues des faits qui se sont passés à l’aéroport du Kenya, à l’étranger», a expliqué Me Ruffin Lukoo.

Il a soutenu la procédure du tribunal qui, selon lui, s’est référée à l’article 3 du Code pénal congolais qui exige que la victime se plaigne avant que le parquet puisse agir et que la justice examine ce fait.

«Pour que notre justice soit compétente à examiner ce fait-là [Coups de Koffi contre la danseuse], il faut que la victime [la danseuse] se soit plainte avant le parquet ne puisse agir. Il s’est fait que dans le dossier du parquet, il n’y avait pas cet élément fondamental, la plainte de la victime», a poursuivi Me Ruiffin Lukoo.

Un autre fait qui a constitué un blocage dans cette affaire, indique l’avocat de Koffi, est que le Kenya, pays où l’affaire s’est déroulée [agression de Koffi à sa danseuse], n’a pas officiellement communiqué à la RDC.

Koffi Olomide est libéré quatre jours après que certains défenseurs des droits de la femme avaient demandé à la justice de faire son travail sans état d’âme pour que les droits de cette danseuse soient respectés.

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
koffi olomidelibéréRDC

[fbcomments]

Related Articles

Centrafrique: le président Idriss Deby, réclame la fin de la transition et des élections avant fin 2015

Le président tchadien Idriss Deby, très influent en Centrafrique, a estimé lundi que la transition en cours dans ce pays

Centrafrique: 29 candidats à la présidentielle, le dossier de l’ex-président Bozizé rejeté

Vingt-neuf candidats participeront à l’élection présidentielle en Centrafrique dont le premier tour est prévu le 27 décembre, a annoncé mardi

RDC: les partis exclus de la majorité se liguent contre un 3e mandat de Joseph Kabila

La plate-forme politique d’opposition dénommée G7, mis en place par les sept partis politiques exclus récemment de la Majorité présidentielle

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Balekouzou
    Balekouzou 31 juillet, 2016, 00:27

    Toutes mes pensées pour les victimes de cette tragédie.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*