RDC: le chanteur Koffi Olomidé arrêté pour s’être fait appeler « Vieux Ebola »

RDC: le chanteur Koffi Olomidé arrêté pour s’être fait appeler « Vieux Ebola »

[GARD align= »center »]

Koffi Olomidé

Le chanteur congolais Koffi Olomidé au tribunal de Kinshasa, le 16 août 2012

Le célèbre chanteur congolais Koffi Olomidé a été arrêté mardi à Kinshasa pour s’être fait appeler sur des banderoles « Vieux Ebola », rappelant le virus qui a tué 4.500 personnes en Afrique de l’Ouest, et 49 en République démocratique du Congo.

« Il a été interpellé parce qu’il a mis des banderoles » annonçant le concert de « Vieux Ebola », le surnom que des fans utilisent désormais pour qualifier Koffi Olomidé, a déclaré à l’AFP un de ses amis sous couvert d’anonymat. « Les gens qui l’ont surnommé Vieux Ebola, eux, on ne les arrête pas », a-t-il pesté.

Le directeur de l’information et de la communication de la police a confirmé l’arrestation.

« Il est en train d’être verbalisé au commissariat car il s’est présenté comme (Vieux) Ebola alors que nous sommes en train de combattre cette épidémie. C’est une immoralité, (…) c’est un contre-message qu’il est en train de diffuser », a martelé le colonel Pierrot Mwana-Mputu.

« Ebola, ça signifie la mort. C’est comme si nous ramions à contre-courant des efforts de la communauté internationale » pour vaincre la fièvre hémorragique, a-t-il insisté, soulignant que les banderoles seront enlevées des artères de Kinshasa.

Par le passé, le chanteur s’était fait appeler « Sarkozy », du nom de l’ancien président français Nicolas Sarkozy, ou encore Benoît XVI, le nom du prédécesseur du pape François. L’Eglise catholique l’avait à l’époque prié de ne plus utiliser le nom du Souverain pontife.

Koffi Olomidé a déjà eu plusieurs démêlés avec la justice.

Il avait été mis en examen en février 2012 par la justice française pour les viols et les séquestrations de trois ex-danseuses de son groupe, appelé « Quartier latin international ». Il avait quitté la France avant la décision du juge des libertés sur son éventuelle incarcération.

En août de la même année, le chanteur avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur, partageant les Congolais entre soulagement et regret d’une impunité face aux violences de l’artiste.

En 2004, la presse congolaise avait placé le « grand mopao » (grand patron, en lingala) sous « embargo » – une décision consistant à ne plus couvrir ses activités musicales – après qu’il ait pris à partie un journaliste lors d’un concert et endommagé sa caméra.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
koffi olomideRDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Concert Orange à Kinshasa: Jessy Matador trahi doublement son public

L’ arrivée à Kinshasa de l’opérateur téléphonique Orange, propriétaire du réseau anciennement détenu par CCT (NDLR : Congo China Télécom) ne pouvait

Bientôt Koffi Olomide devant la justice française ?

Il y a de ces personnalités qui ne laissent indifférent, c’est le cas du chanteur Koffi Olomide. Il y a ceux

RDC: La deuxième édition de «Si le Congo m’était chanté» aura lieu le 2juin

L’événement parrainé par Papa Wemba est organisé par l’agence Optimum, en partenariat avec la section musique de l’Institut national des arts (INA) dont l’orchestre de chambre

10c ommentaires

Espace commentaire
  1. dalmas
    dalmas 22 octobre, 2014, 17:37

    je ne voie pas pourquoi on peut arrete un grand Musicien qui n’a pas de bleme au lieu d’aller arreter les ADF NALU qui sont entrain de tue le peuples innocents

    Répondre à ce commentaire
    • Bertrand
      Bertrand 23 octobre, 2014, 16:39

      Refléchissez avant de publier votre point de vue !! Ces gens ont détrui la jeunesse Congolaise et doivent répondre de leur comportement immoral.

      Répondre à ce commentaire
  2. roland briceley kiziboukou
    roland briceley kiziboukou 23 octobre, 2014, 12:54

    le commissaire,colonel pierrot mwana-mputu pour moi est un rigolo,ou il est jaloux de l’artiste……

    Répondre à ce commentaire
  3. Guez Kalonda
    Guez Kalonda 23 octobre, 2014, 13:22

    j’ai l’impression que nos législateurs s’ennuient énormément vu l’ampleur d’un scandale qu’ils peuvent faire rien qu’avec un surnom… Bravo la RDC

    Répondre à ce commentaire
  4. martin
    martin 24 octobre, 2014, 19:18

    Non mais vous êtes sérieux là? C’est un être violent, irrespectueux de la nature humaine et corrompu qui a « violé, séquestré et agressé »des personnes, et en plus, il fait fi des douleurs des familles qui perdent des êtres chers à cause de l’Ebola, en se faisant appeler Vieux Ebola.!! Non mais quel manque de respect! Quel honneur, quelle valeur demontre-t-il par là? Et vous, vous le trouvez innocent? Vous comprenez ce que voyez et lisez au moins?

    Répondre à ce commentaire
    • Parfait Médard LOKANGA
      Parfait Médard LOKANGA 24 octobre, 2014, 22:35

      Mon cher Martin, Koffi ne s’est pas appelé vieux Ebola de son propre gré. C’est un petit bandit du nom de mosaka qui l’a surnommé ainsi, et tous les antagonistes d Koffi l’ont adopté. Et pour leur faire plaisir, il a dit OUI à ce drôle de sobriquet qu’on lui a collé. Je rappelle à tous ceux qui veulent entendre que le colonel congolais qui se fait le plaisir d’interpeller cet artiste doit contacter Obama pour savoir pourquoi il a nommé dernièrement dans son entourage un «Mister Ebola». Allez-y savoir… Des fils de chiens ont envahi notre nation et sont entrain de faire la loi à leur manière, le colonel ne fait rien pour nous défendre. Un premier ministre démissionnaire qui signe le budget de l’année suivante alors qu’il a déjà touché son indemnité de départ, … Tout ça, ce sont des sujets qui intéressent la population et non s’intéresser à ce qu’un artiste a dit ou écrit. Ce colonel, Est-ce qu’il l’est vraiment? Monsieur le colon… Nail, ce n’est pas pour ça que tu es là. Occupe-toi de la sécurité nationale. Tika ba musiciens basilana na ndenge na bango. Colon…nail

      Répondre à ce commentaire
      • michel isabu amutro duku
        michel isabu amutro duku 26 octobre, 2014, 09:44

        LOKANGA tu a raison meme le seigneur antagonistes de mopao confirment ce nom sanglant [FELIX WAZEKWA,JB PIANA et d »autres] donner par ce bandit influencee …si koffi est arrete ces denigrand doivent etre arreter aussi.

        Répondre à ce commentaire
  5. sekou sanoh
    sekou sanoh 28 octobre, 2014, 16:16

    le chemin tracer par dieu personne ne peut contournee sa,vouloir se moquer de mopao mokomzi on lui rend encore fort et celebre en lui donnent le nom(vieux ebola) plus de 25 ans de succes dans tout les temps ce ne pas donner a n importe qui ,donc se qui veullent faire koffi le quadra koraman sarkozy jeune pato grand mopao grand pretre proffesseur des eleves et en fin vieux ebola de petit il restera toujour grand sa main est soulever par le seigneur.je tˊador mon vieux pere .

    Répondre à ce commentaire
  6. Major Lucien FURAH
    Major Lucien FURAH 7 novembre, 2014, 16:19

    Mon Col, ravi d’ entendre parler de vous!

    Lucien E. Furah (EFO 20, CODO). Une fierte d’ etre passe par vos mains ,lorsque j’ apprenais encore le metier des armes.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*