RDC: confisquer les télévisions pour prévenir un printemps burkinabè

RDC: confisquer les télévisions pour prévenir un printemps burkinabè

[GARD align= »center »]

La Prison en RDC

Archives | Radio Okapi

Des agents de la prison de Kinshasa ont tenté samedi matin de retirer aux détenus leur poste de télévision pour qu’ils ne s’inspirent pas de la révolution qui a poussé à la démission le président du Burkina Faso, selon des sources concordantes.

« Vers 5H30 (04H30 GMT), les responsables de la prison ont (commencé) à confisquer les téléviseurs dans les cellules au motif qu’ils permettaient aux détenus de suivre la situation politique au Burkina Faso », a déclaré à l’AFP un détenu de la centrale de Kinshasa.

« Mais lorsqu’ils sont arrivés au pavillon 2 – le plus explosif, où sont logés des officiers, des gens qui ont fait la guerre, des condamnés à morts – ils ont rencontré une résistance farouche. Ces officiers ont refusé de céder leurs téléviseurs et ont menacé tout ceux qui tenteraient de venir les prendre », a-t-il ajouté.

Selon lui, cette situation a créé une vive tension et « obligé les responsables de l’administration pénitentiaire à rendre les téléviseurs déjà confisqués ».

L’information a été confirmée à l’AFP par un avocat d’un détenu.

« C’est exact. Des agents (…) ont ordonné qu’on saisisse tous les téléviseurs dans les cellules privées ou dans les hangars. Mais il y a eu une réaction de la part de certains détenus qui ont menacé même de faire une mutinerie », a-t-il dit, sous couvert d’anonymat.

Les agents, qui ont renoncé après ces menaces, « n’ont pas expliqué (le motif de la mesure) mais d’autres agents ont confié à certains détenus qu’un ordre est venu d’en haut pour qu’ils ne puissent pas suivre les événements au Burkina Faso. »

Interrogée, une source pénitentiaire s’est contentée de rire.

Même réaction chez un responsable du ministère de la Justice. « Non, il n’y a pas eu de directives de genre-là. C’est faux. C’est peut-être une initiative personnelle, mais je ne pense pas: comment peut-on retirer aux gens leur télévision ? Les gens sont en train de spéculer. »

Le président burkinabè Blaise Compaoré a été poussé vendredi à la démission par une insurrection populaire, après 27 ans au pouvoir.

La RDC doit entamer en 2015 un cycle d’élections qui doit s’achever en 2016 par la présidentielle. Le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, ne peut pas briguer un troisième quinquennat, selon la Constitution actuelle, mais l’opposition soupçonne le camp présidentiel de vouloir la modifier.

Depuis la chute de M. Compaoré, plusieurs opposants ont appelé les Congolais à prendre exemple sur les Burkinabè.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
RDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Congo: Le journaliste Elie Smith décrit ses agresseurs du 10 septembre

 [GARD align= »center »] Tout s’est passé entre 1h30 et 2h du matin, comme on le voit souvent au cinéma. Quand Elie

RDC : Une foule immense accompagne Moïse Katumbi devant la justice

[GARD align= »center »] Moïse Katumbi s’est présenté ce lundi 9 mai devant la Cour d’Appel de Lubumbashi pour répondre au mandat de

Centrafrique: accord « de cessez-le-feu » entre ex-Séléka et anti-balaka signé à Nairobi

La présidence kényane, engagée depuis des mois dans une laborieuse médiation entre représentants centrafricains des ex-rebelles de la Séléka et

1 commentaire

Espace commentaire
  1. baptiste
    baptiste 6 novembre, 2014, 01:07

    Le printemps arabe est vraissemblaement entrain de se diriger vers lafrik sub saharienne et on voit tres bien ke tous ces belliqueux tremblent deja de peur. A linstar de joseph kabila ki croit ke son malheur pourra partir de la prison.kil ne se derrange pas du tout car ses dernieres heures au pouvoir ont sonne . Il ya des signes ki ne trompent pas. Just wait and see.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*