RDC : Corneille Nangaa désigné nouveau président de la CENI

CENI EN RDC

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) – DR

Le secrétaire exécutif national adjoint de la Céni, Corneille Nangaa, a été désigné président de la Commission électorale nationale indépendante par les délégués des confessions religieuses, comme le prévoit la loi. La proposition doit être entérinée par l’Assemblée nationale.

L’homme est un technocrate, expert des questions électorales.

Sa nomination survient après la démission de l’abbé Appolinaire Malumalu et des tractations intenses entre les délégués des confessions religieuses.

M. Nangaa a été désigné par toutes les confessions religieuses, excepté l’Eglise catholique.

Pendant plusieurs années, il a travaillé sur les questions électorales tant en RDC que dans d’autres pays africains.

Dans les tout prochains jours, le candidat Corneille Nangaa sera présenté à l’Assemblée nationale, avant une éventuelle nomination par décret présidentiel.

S’il est confirmé à ce poste, il sera le premier laic à diriger la Ceni depuis plus de 10 ans.

L’influente Église catholique a critiqué jeudi le choix de M. Nangaa comme chef de la CENI, à un peu plus d’un an de la prochaine présidentielle.

« L’Église catholique n’a pas voulu participer à cette parodie de désignation », a déclaré l’abbé Léonard Santedi, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco).

Le président de la Commission nationale électorale indépendante (Céni) est désigné en RDC, un pays chrétien à près de 80%, par les représentants de ses différentes religions.

L’Église catholique, dont se revendiquent environ 40% des Congolais, voulait que ce choix se fasse « dans la vérité et la confiance mutuelle mais les sept autres confessions religieuses sont venues avec un nom en amont », a regretté l’abbé Santedi.


Tags assigned to this article:
ceniéléctionRDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

François Hollande a rencontré Etienne Tshisekedi

La diplomatie est un exercice d’équilibriste. Surtout en terrain miné. Arrivé en République démocratique du Congo (RDC) samedi matin, François

Côte d’Ivoire : six journalistes arrêtés pour avoir incité les soldats à la révolte, selon les autorités

[GARD align= »center »] Six journalistes ivoiriens, dont trois patrons de presse, ont été interpellés et incarcérés dimanche dans un camp de

Barroso à Abidjan, coopération UE-Côte d’Ivoire et crise malienne au menu

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, rencontre jeudi à Abidjan Alassane Ouattara, à la tête d’une Côte

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*