RDC : Avant de quitter la Primature, Matata Ponyo échange avec son successeur

[GARD align= »center »]

Augustin Matata Ponyo et Samy Badibanga

Augustin Matata Ponyo et Samy Badibanga

Après 4 ans et 7 mois passés à la tête du gouvernement central de la République Démocratique du Congo, Augustin Matata Ponyo va devoir céder son poste à Samy Badibanga conformément à l’accord politique issu du dernier dialogue national. Avant de passer le relais, le chef du Gouvernement sortant en a profité pour échanger avec le prochain.

C’est en quelque sort le passage officiel de relais entre un premier Ministre sortant et son successeur.

Obligé de quitter les fonctions de Premier Ministre qu’il occupait depuis avril 2012, Augustin Matata Ponyo connait déjà son successeur depuis près d’une semaine maintenant en la personne de Samy Badibanga.

Nommé le jeudi 17 novembre dernier, le député national s’apprête à reprendre les commandes de la gestion. Mais tout passe avant tout par des formalités d’usage et de prise de contact.

C’est le sens des rencontres qu’il effectue désormais.

Mardi 22 novembre c’était avec le Chef de l’Etat, Joseph Kabila avec lequel il a notamment évoqué les principales missions de son mandat notamment l’organisation des élections mais également le social de la population.

Après Kabila, entrevue avec Matata

Un jour seulement après avoir été reçu par celui qui l’a nommé à ce poste, le nouveau Premier Ministre a rencontré cette fois, ce mercredi son prédécesseur. C’est bien lui qu’il va remplacer, quoi de plus normal que de le voir qui pis est au siège de la Primature, le bureau qu’il occupera dans si peu.

La rencontre fructueuse de cet avant-midi entre les deux hommes a principalement tourné autour des dispositions pratiques liées au fonctionnement du gouvernement. Qui de mieux placé que celui qui vous a précédé pour vous orienter ?

A son successeur, Matata ponyo a donné quelques questions concernant une sphère dont il maitrise parfaitement les rouages. Au rang des recommandations figurent entre autres la consolidation des acquis.

Et bonne nouvelle pour Samy Badibanga. Le 23ème premier Ministre de l’après indépendance pourra compter avec le soutien et l’accompagnement de son prédécesseur, qui s’est dit disposé à travailler avec lui.

Au travail Monsieur.

Freddy Mulumba
Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Freddy Mulumba

Freddy Mulumba

Journaliste basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo


Tags assigned to this article:
Augustin Matata PonyoRDCSamy Badibanga

[GARD align="center"]

Related Articles

Lambert Mende « La sollicitude du ministre Ayrault pour la RDC devient suspecte »

[GARD align= »center »] Le gouvernement congolais a accusé mardi le chef de la diplomatie française Jean Marc Ayrault d’ »encourager les extrémistes »

Centrafrique : Les Séléka et les anti-balaka s’accordent pour une médiation pour la paix

[GARD align= »center »] En Centrafrique, un grand pas vient d’être posé pour le retour de la paix dans les communautés. Lundi

RDC: 74% de musulmans congolais veulent appliquer la charia

[GARD align= »center »] Les pays où l’Islam est déjà favorisé dans la loi, comme en Afghanistan et en Iraq, montrent un soutien

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*