RDC: Denis Sassou Nguesso « disponible » et « intéressé » pour assurer la médiation

RDC: Denis Sassou Nguesso « disponible » et « intéressé » pour assurer la médiation

Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso se dit « disponible » et « intéressé » pour assurer la médiation dans les concertations nationales en République démocratique du Congo (RDC), si Kinshasa le sollicite. Il l’a affirmé vendredi 19 juillet, à l’issue d’une visite d’une journée effectuée le même jour par le président Joseph Kabila à Brazzaville.

« Les problèmes de la RDC nous concernent directement. Sollicités ou pas, nous le suivons en permanence. Si les autorités de la RDC souhaitent notre concours, comment pourrions-nous refuser », a affirmé le président Denis Sassou Nguesso en raccompagnant son homologue Joseph Kabila à l’aéroport de Brazzaville.

« Il s’agit de la recherche des solutions à nos propres problèmes », a-t-il insisté.

« Nous serons toujours disponibles comme nous l’avons toujours été pour l’Afrique. Notre disponibilité est donc totale », a ajouté Dénis Sassou Nguesso.

Joseph Kabila avait annoncé au mois de décembre l’organisation des concertations nationales dans son discours sur la nation devant les deux chambres du parlement réunies en congrès. Cette initiative a été concrétisée par la signature de l’ordonnance présidentielle au mois de juin dernier.

Mais l’opposition congolaise, avait réclamé, vendredi 12 juillet, à l’issue de son conclave, un « dialogue national » à la place des « concertations nationales » convoquées par le président Kabila. Pour elle, il faut que ce forum national se tienne sous l’égide la communauté internationale. Ce que rejette la majorité, qualifiant cette proposition de « discours politiques vains ».

A ce sujet, le président Joseph Kabila a indiqué que « toutes les options sont sur la table ».

Pacification de l’Est de la RDC

En rapport avec la question sécuritaire dans l’Est de la RDC où l’armée gouvernementale affronte le mouvement rebelle du M23 depuis une semaine, le président Joseph Kabila a souligné que « les discussions sont en cours à Kampala [en Ouganda] ».

« Sur le plan diplomatique, on est en concertation avec tous nos partenaires », a affirmé le président de la RDC, qui a ajouté que son pays « a finalement décidé de continuer à travailler ensemble pour un règlement de la situation à l’Est ou de la situation politique de la RDC en général ».

La visite du président Kabila est la troisième au Congo depuis le début de cette année, après celle de janvier à Brazzaville et mars à Oyo, au Nord de la capitale de la République du Congo.

C’est lors de la deuxième visite de Joseph Kabila au Congo que le président Denis Sassou Nguesso avait aussi reçu ses homologues rwandais et ougandais pour débattre de la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Congo-BrazzavillekabilaRDCongosassou

Related Articles

Maroc: saisie de 15 tonnes de haschich dans le nord-est

[GARD align= »center »] Les autorités marocaines ont annoncé avoir saisi lundi près de Nador (nord-est) environ 15 tonnes de haschich (résine

Côte d’ivoire: La vérité sur la bagarre à l’université Houphouët Boigny

Une sanglante bagarre entre étudiants a éclaté ce vendredi 12 avril après-midi à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody faisant

JO: le dilemme des athlètes musulmans en période de Ramadan

Partagés entre leur foi et leur désir de performance, les 3.500 athlètes de confession musulmane présents à Londres doivent honorer

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*