RDC : Deux présumés assassins du colonel Mamadou Ndala sous les verrous

RDC : Deux présumés assassins du colonel Mamadou Ndala sous les verrous

[wp_ad_camp_3]

Le Colonel Mamadou N’Dala

Le Colonel Mamadou N’Dala

Les enquêtes autour du meurtre du colonel Mamadou Ndala avancent et deux présumés suspects sont déjà entre les mains des forces de sécurité de la République Démocratique du Congo. Les deux suspects ont été arrêtés le samedi 4 janvier à Beni-ville (Nord-Kivu). L’information est confirmée par l’un des responsables du premier secteur des FARDC basées à Beni. Des sources précisent que parmi les suspects, se trouve un responsable du bataillon des FARDC à Beni-ville et un de ses gardes du corps.

Pour l’heure, la même source indique que l’officier militaire suspecté a été placé en résidence surveillée tandis que son garde du corps serait déjà sous les verrous. Un téléphone portable a été retrouvé dans le périmètre où a été assassiné le colonel Ndala par l’équipe d’enquêteurs. Et tout porte à croire que le téléphone en question appartient à ce garde du corps, suspecté de faire partie du groupe d’assaillants qui ont tiré une roquette sur la jeep du colonel Mamadou Ndala. Les deux personnes arrêtées ne sont pour l’heure que des suspects. Un des hauts responsables des FARDC basées à Beni annonce qu’il est encore très tôt pour affirmer que les deux suspects sont les auteurs de l’attaque contre le colonel Ndala.

[wp_ad_camp_2] 

Pour leur part, les enquêteurs continuent à travailler pour élucider cette affaire et établir toutes les responsabilités dans le meurtre du commandant du 42è bataillon des commandos des unités de réaction rapide de l’armée congolaise. En effet, c’est le 2 janvier dernier que le colonel Mamadou Ndala a été assassiné près de Beni dans ce qui avait été annoncé comme une embuscade des ADF-Nalu. Le meurtre du commandant du 42è bataillon de l’Unité de réaction rapide des commandos des FARDC, a été ressenti comme une grande perte pour les FARDC. Le colonel Mamadou Ndala s’était illustré lors des victoires de l’armée congolaise contre les rebelles du M23 et s’est révélé comme une valeur sûre de l’armée congolaise. Les obsèques de l’officier sont prévues pour ce lundi 6 janvier à Kinshasa.

Didier Assogba
Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
RDCongo

Related Articles

Sénégal: Une manifestation contre «Boko Haram» dispersée par la police

[GARD align= »center »] Avant de remettre un mémorandum à l’ambassadeur du Nigéria à Dakar, une vingtaine d’associations de femmes ont été

Obama dénonce les dirigeants africains qui s’accrochent au pouvoir

Les dirigeants africains qui s’accrochent au pouvoir mettent en péril les progrès démocratiques sur le continent, a affirmé mardi le

Ouest ivoirien: Ouattara en route pour Duékoué, ville martyre de la crise

DUEKOUE – Le président ivoirien Alassane Ouattara est attendu lundi à Duékoué pour sa première visite dans cette ville martyre

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*