RDC : Dialogue, après Kinshasa, Sassou reçoit le camp à Brazzaville

[GARD align= »center »]

Felix Tshisekedi chez Denis Sassou-Nguesso

Felix Tshisekedi chez Denis Sassou-Nguesso

Décidément, Denis Sassou Nguesso ne compte pas lâcher l’affaire dans sa démarche de convaincre le camp Tshisekedi

Alors que le dialogue national en République Démocratique du Congo dont les travaux ont atteint officiellement la semaine se poursuit, côté tractation, ça ne faiblit pas non plus. On le sait, le camp Tshisekedi demeure toujours réticent et continue de réaffirmer sa négation devant toute idée de rejoindre le forum. Mais puisqu’il faut à tout prix l’inclure dans la dynamique, logique donc de poursuivre des négociations.

C’est en tout cas le sens à donner à cette deuxième rencontre entre le Président congolais Denis Sassou et le camp Tshisekedi. Une semaine après avoir rencontré le Rassemblement à Kinshasa avec à sa tête son président, Etienne Tshisekedi, cette fois c’est à Brazzaville qu’il y a eu une nouvelle rencontre entre les deux parties. Ce vendredi, le Président Denis Sassou Nguesso a reçu au Palais présidentiel, Felix Tshilombo Tshisekedi, secrétaire national de l’Udps chargé des relations extérieures.

Les dessous de la rencontre

Si rien n’a filtré au sujet de la nature de l’entretien comme d’ailleurs la semaine passée à Kinshasa, des sources proches de l’Udps contactées par la rédaction d’œil Afrique renseignent qu’il s’agit d’une demande d’entretien formulée personnellement par le président congolais lors de son passage à Kinshasa.

D’autres sources mieux renseignées indiquent qu’il s’agirait d’une énième tentative du président congolais de convaincre le camp Tshisekedi à participer au dialogue dont les travaux ont déjà débuté depuis une semaine.

A Kinshasa, Tshisekedi et le Rassemblement avaient réitéré leur refus. Ce qui pose la question de savoir si cette nouvelle rencontre accouchera d’un changement de position surtout lorsque l’on sait que le temps ne joue plus en faveur de la situation. Le dialogue ne compte plus qu’une semaine pour se boucler. Et le Rassemblement ne cesse de marteler que tous les préalables n’ont pas été remplis.

En ce sens, ces tractations ne s’orienteraient pas-t-elles dans la direction de l’après dialogue dans le but de déterminer le rôle que jouera l’Udps et Tshisekedi dans la configuration qui sera mise en place ? Une hypothèse qui visiblement aura du mal à passer au vu de la position radicale du Rassemblement qui n’a cesse de rappeler le respect de la constitution jusqu’à en organiser un culte religieux ce vendredi à Kinshasa.

Tout compte fait, en ce dernier trimestre fatidique et de tous les enjeux, le ciel politique congolais n’est pas encore sûr de s’éclaircir.

Freddy Mulumba
Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Freddy Mulumba

Freddy Mulumba

Journaliste basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo


Tags assigned to this article:
brazzavilledialogueRDCsassou

[fbcomments]

Related Articles

RDC: l’ex-patron de l’armée, Gabriel Amisi accusé de trafic d’armes « blanchi »

Le général Gabriel Amisi, ex-chef d’état-major de l’armée de terre en République démocratique du Congo, a été « blanchi » d’accusations de

RDC : Vers une reprise des discussions avec le M23

[wp_ad_camp_3] Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila est en visite officiel en Ouganda. A l’occasion,

Burundi: les Occidentaux demandent un report des élections

Burundi – Les pays occidentaux ont haussé le ton lundi contre le pouvoir burundais, confronté à un mouvement d’opposition à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, demandant un report des élections et annonçant des suspensions de l’aide électorale.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*