RDC : Dialogue national, les détails de l’accord enfin adopté

[GARD align= »center »]

De Droit à Guache: Vital Kamerhe, Alexy Tambwe Mwamba et l'ancien prémier ministre du Togo,Edem Kodjo

De Droit à Guache: Vital Kamerhe, Alexy Tambwe Mwamba et l’ancien premier ministre du Togo,Edem Kodjo

Le dialogue national en République Démocratique du Congo connait enfin son dénouement. Longtemps attendu, l’accord entre les différentes parties prenantes devant sanctionner les travaux a été enfin adopté ce lundi 17 octobre.

Finira, finira pas. Le fameux dialogue national en République Démocratique du Congo est enfin arrivé à son terme. Après avoir dépassé largement le temps impartie pour les travaux (1 mois et 16 jours au lieu de 2 semaines initialement prévues), et connu une impressionnante série des blocages des travaux causés par des divergences des vues entre composantes.

Et ce lundi 17 Octobre, la fumée blanche est enfin apparue s’il faut emprunter le vocabulaire catholique concernant le processus d’élection d’un nouveau pape.

Que contient l’accord ?

Parmi les grands points à retenir de cet accord, c’est d’abord cette option d’une période de la transition après la fin constitutionnelle du second et dernier mandat de Joseph Kabila comme Président de la République. Ainsi, les parties prenantes ont opté pour une période de transition devant aller jusqu’à l’organisation des élections présidentielles. Et cette transition sera bien entendue présidée par Joseph Kabila. Par contre, la Majorité a fait une grande concession concernant le poste de Premier Ministre qu’elle a décidé de céder à l’opposition.

Autre point à retenir de l’accord, ce sont les élections. Si tous les délégués aux travaux ont levé l’option d’organiser les scrutins présidentiels et législatifs de manière concomitante, ils ont également arrêtés quelques dates importantes concernant le processus électoral.

Ainsi la Présidentielle aura lieu le 30 avril 2018. Avant d’y arriver, il y aura d’abord la fin de l’opération de la refonte totale du fichier électoral prévue le 31 juillet 2017 suivie de la convocation du corps électoral le 30 octobre 2017.

A noter que cet accord qui sera d’application à dater de sa signature sera publié dans les 30 prochains jours et sera particulièrement suivi par un comité de suivi composé de 17 délégués dont 7 issus de la Majorité, 7 de l’opposition, et 3 de société civile.

A noter également que cet accord martèle sur le respect strict de la constitution.

Enfin c’est ce mardi 18 octobre qu’interviendra la cérémonie officielle de clôture de ce dialogue qui aura finalement ressemblé à un long marathon.

Freddy Mulumba
Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

Freddy Mulumba

Freddy Mulumba

Journaliste basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo


Tags assigned to this article:
dialogue nationalRDC

[fbcomments]

Related Articles

Cacao: le siège l’ICCO quitte officiellement Londres pour Abidjan

[GARD align= »center »] L’Organisation internationale du cacao (ICCO), implantée à Londres depuis 1973 installera le 25 avril son siège à Abidjan,

Niger: 18 militaires, un civil, quatre kamikazes tués à Agadez

Dix-huit militaires nigériens et un civil ont été tués jeudi dans l’attentat contre un camp militaire à Agadez, dans le

Côte d’Ivoire : Réconciliation nationale et opposition aux aguets

[dropcap font= »georgia »]L[/dropcap]a fracture sociale au sortir de 10 ans, non de 30 ans de crise dans une Côte d’ivoire en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*