RDC : Enquête judiciaire contre Moise Katumbi pour recrutement de mercenaires américains

[GARD align= »center »]

 

L'ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, à Lubumbashi le 28 mai 2015 | AFP/Archives | FEDERICO SCOPPA

L’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, à Lubumbashi le 28 mai 2015 | AFP/Archives | FEDERICO SCOPPA

Moïse Katumbi l’ex-gouverneur du Katanga aurait recruté des mercenaires américains et le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), à travers son ministre de la Justice a instruit le Procureur Général de la République (PGR) d’ouvrir une enquête judiciaire. L’enquête en question devra déterminer la présence des mercenaires américains sur le territoire congolais et qui seraient au service de Moise Katumbi.

« J’ai donné injonction au PGR d’ouvrir un dossier judiciaire dans l’ex-province du Katanga. Nous avons la preuve documentée que plusieurs anciens militaires américains qui se trouvent actuellement au Katanga sont au service de M. Katumbi », a déclaré le ministre congolais de la Justice Alexis Mwamba.

Lors d’une manifestation populaire contre le pouvoir du président Kabila le 24 avril dernier, quatre proches de M. Katumbi, dont un citoyen américain, ont été arrêtés à Lubumbashi.

M. Mwamba a expliqué mercredi que ces quatre personnes ont été transférées à Kinshasa lundi dernier afin que leur cas soit tiré au clair.

« Nous voulons faire une enquête judiciaire documentée (…) nous ne voulons pas faire croire à l’opinion qu’on veut victimiser tel ou tel individu, nous voulons savoir pourquoi nous avons aujourd’hui d’anciens militaire étrangers qui sont sur notre territoire », a-t-il dit.

Pour les autorités congolaises, 658 sujets américains sont entrés dans l’ex-province du Katanga par la ville de Lubumbashi entre le 24 avril 2015 et 1er mars 2016 selon les statistiques.

Cette affaire est déclenchée alors que Moise Katumbi a été désigné par 24 partis politiques d’opposition comme candidat à la prochaine élection présidentielle.

La RDC traverse une situation politique devenue tendue à l’approche des élections présidentielles et législatives dont on ne connaît pas encore les dates.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
justiceMoise KatumbiRDC

[fbcomments]

Related Articles

RDC: Ntaganda affirme ne pas être impliqué dans les combats à l’est

GOMA (RDCongo) – Le général Jean-Bosco Ntaganda a affirmé ne pas être impliqué dans les violents combats qui opposent dans

Ghana: Nouvelle arrestation du porte-parole de Laurent Gbagbo

La police ghanéenne a à nouveau arrêté vendredi le porte-parole de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, Justin Koné Katinan, trois jours

Bénin: Boni Yayi échappe à un assassinat

Trois proches de Boni Yayi, le chef de l’Etat béninois, ont été arrêtés dimanche pour avoir tenté de l’empoisonner, a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*